Louis Blohorn et Maxence Petit

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Fondateurs de Sonalto   Maxence Petit : Petit fils d’ouvrier et fils de médecin ORL, Maxence réunissait toutes les conditions pour prendre conscience du problème social que représente l’inaccessibilité pour des millions de français à une solution d’aide auditive. Il ne lui en fallait pas plus pour décider avec son compère Louis Blohorn de lancer Sonalto, la jeune société née en 2010. En lançant Octave, le 1° assistant d’écoute prêt à l’emploi, il s’agit ni plus ni moins de permettre à des millions de malentendants d’accéder enfin à une solution auditive performante, sûre et bon marché quitte à affronter le puissant et très remonté lobby des audioprothésistes. Parce que le projet réunit utilité sociale et business, engagement et combat pour une jolie cause, Maxence s’y investit sans limite.   Louis Blohorn : Issu d’une grande famille d’entrepreneurs, la question de créer une entreprise ne s’est pas posée à Louis Blohorn. Ce jeune homme de 32 ans, fraichement marié, voulait à son tour développer son propre projet et apporter des solutions concrètes aux consommateurs. En revanche rien ne prédisposait Louis à se pencher sur le sujet de l’audition des français mais l’enjeu social couplé à la dynamique industrielle l’ont convaincu du bien fondé de ce projet. Son tempérament posé et son profil de gestionnaire nourrissent la complémentarité avec son associé Maxence Petit.
  • Logo Economie Matin2

    Afflelou se lance dans l’audition… Il est fou, Afflelou ?

    OPINION En 2011 déjà, Alain Afflelou annonçait avec ambition son lancement de l’enseigne Afflelou Acousticien dédiée à la délivrance de prothèses auditives. 80 magasins devaient naître dès la première année… Deux années ont passé et...