Cinq conseils pour éviter l’escalade de l’épuisement des enseignants

L’épuisement professionnel des employés de l’éducation est en hausse. Selon une étude menée en 2019 par le Snes-FSU sur 8700 enseignants, 93% des personnes interrogées évoquent des conditions de travail qui se sont dégradées, avec une augmentation significative de l’exposition au stress et à la fatigue, tant physique que mentale, dans leur travail quotidien.

Ruben
Par Ruben Cammaerts Modifié le 7 novembre 2022 à 6h45
Epuisement Enseignant Conseil Solution Technologie
82%82% des enseignants sont heureux d’exercer leur profession

Éduquer de jeunes esprits pour qu'ils atteignent leur potentiel est, le plus souvent, un travail enrichissant et motivant. 82% sont heureux d’exercer leur profession, selon la même étude.

Dans ce contexte, il est nécessaire de se recentrer autour de principes fondamentaux, mais aussi de tirer parti des nouvelles innovations pour améliorer le quotidien des enseignants comme des élèves.

1 – Assurer un meilleur équilibre vie scolaire – vie personnelle

Dans le métier d'enseignant, il peut être difficile de séparer la « vie scolaire » de sa vie personnelle, surtout lorsqu'il y a une vocation profonde. Cependant, il est essentiel de fixer des limites. Et ce n'est pas quelque chose qui dépend entièrement du professeur, mais aussi de la direction de l'école ou de l'institut lui-même.

Si les enseignants doivent faire de leur mieux pour offrir la meilleure éducation possible à leurs élèves, les chefs d'établissement ont l'obligation de libérer leurs enseignants pour qu'ils puissent se reposer et prendre soin de leur santé physique et mentale. Il est très fréquent que les employés emportent du travail à la maison, même le week-end, il est donc nécessaire d'établir un équilibre dans leur vie.

2 - Demander de l'aide

Si un enseignant se sent dépassé en termes de santé mentale, la meilleure chose à faire est de porter ce malaise à l'attention de ses supérieurs, qui doivent prendre des mesures concrètes pour inverser la tendance. Avant que les problèmes ne s'aggravent et finissent par affecter la situation personnelle ou la relation avec les élèves, il est pertinent de les aborder en interne.

Demander de l'aide ne signifie pas faire preuve de faiblesse, loin de là ; il s'agit de rechercher du soutien et de l'empathie. Le garder pour soi ne fait qu'engendrer un sentiment de stress et de frustration qui ne fera qu'augmenter avec le temps. C'est pourquoi il est également important de trouver de l'aide auprès d'autres enseignants qui traversent peut-être un moment similaire.

3 - Reprendre contact avec soi-même

Prendre soin de soi ne se limite pas au yoga ou à une journée au spa. Il peut s'agir simplement d'écouter de la musique, de faire une promenade ou de lire un livre. Toute activité qui contribue à une stimulation mentale, émotionnelle ou physique positive permet de créer une routine beaucoup plus saine.

Le fait de se reconnecter avec soi-même peut changer l'humeur des professionnels qui ne sont pas dans une bonne situation en ce moment. Toutefois, pour ce faire, il est nécessaire de planifier et d'internaliser la nécessité du changement. S'engager dans des activités qui contribuent à prendre soin de soi, même pendant les journées chargées, peut être très bénéfique pour le bien-être.

4 - Améliorer les relations avec la communauté scolaire

Les relations sont au cœur de l'enseignement. C'est en créant ces liens que l'expérience d'enseignement passe à un autre niveau. Par conséquent, des relations plus étroites à l'intérieur et à l'extérieur de la salle de classe peuvent se traduire par des récompenses importantes : des élèves beaucoup plus engagés et, par conséquent, une pression de travail moindre.

L'un des plus gros problèmes auxquels les enseignants ont été confrontés pendant la pandémie a été de maintenir les relations avec leurs élèves et leurs parents. Il est donc important de tisser un lien qui ne soit pas affecté par le lieu où se déroulent les cours, que ce soit dans une salle de classe ou à la maison.

5 - Mettre en œuvre la technologie éducative de manière stratégique

Pour éviter l'escalade de l'épuisement professionnel chez les enseignants, il est essentiel d’accélérer la mise en œuvre des outils d'éducation technologique. Une technologie conviviale, capable de susciter un plus grand engagement en classe et un apprentissage actif, peut contribuer à dynamiser les sessions de formation et à alléger la charge de stress du personnel.

À cet égard, les solutions technologiques permettent aux éducateurs de faire la transition entre l'enseignement en classe et l'enseignement à distance, de stimuler la créativité des participants et, d'une manière générale, d'optimiser les situations enseignant-apprenant. 

Ruben

vice-président des ventes internationales, SMART Technologies

Laisser un commentaire

* Champs requis