Qui a dit « La République exemplaire, c’est le renforcement des sanctions pour ceux qui ne remplissent pas leur devoir fiscal » ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 10 septembre 2014 à 8h06

François Hollande ? Manuel Valls ? Jean-Christophe Cambadélis ? Non non, vous n'y êtes pas du tout ! Cette tirade mémorable est signée... Thomas Thévenoud, et encore, au perchoir de l'Assemblée Nationale, pas entre deux portes à la sortie d'une soirée électorale un peu arrosée !

Depuis, l'on a découvert que Thomas Thévenoud n'avait pas déclaré avoir créé une "société de conseil", le jour de son entrée à l'Assemblée Nationale comme député... soi disant pour pouvoir salarier sa femme de ménage, l'excuse la plus nulle qui soit. Même atteint de "phobie administrative", son autre excuse, il pouvait aisément passer par une société de services, qui aurait fait toute la "paperasse" à sa place. Il' n'avait qu'à payer la facture à la fin du mois. Ah mais ou c'est vrai, ca aussi, Thomas Thévenoud ne sait pas faire : d'après le Canard Enchainé du 10 septembre, Thomas Thévenoud ne payait pas ses loyers pour son appartement parisien depuis... trois ans ! c'est son propriétaire, lassé des procédures stériles lancées à l'encontre de son locataire récalcitrant, qui a appelé le ministère de l'Intérieur la semaine dernière lorsqu'il a appris la démission de Thomas Thévenoud pour avoir oublié de déclarer ses impôts, et qui a raconté son histoire...

Pour l'instant, de retour à l'Assemblée depuis le 9 septembre, Thomas Thévenoud s'accroche à son mandat de parlementaire. Jusqu'à quand ?

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Qui a dit « La République exemplaire, c’est le renforcement des sanctions pour ceux qui ne remplissent pas leur devoir fiscal » ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis