Le 15 mai, des hausses mais aussi des baisses de prix sur le tabac

Par Olivier Sancerre Modifié le 8 mai 2017 à 16h11

En matière de modification de la fiscalité sur le tabac, on a surtout l’habitude d’enregistrer des hausses de prix des paquets. Mais les changements de prix qui auront lieu le lundi 15 mai indiquent que certaines marques ne changeront rien… voire baisseront de prix.

Le Journal officiel paru ce dimanche 7 mai présente les homologations des nouveaux prix des paquets de tabac. Les marques les moins chères, à l’instar des Lucky Strike rouge ou des Winfield bleu, vont augmenter les tarifs de leurs paquets de 10 centimes. Des marques plus chères, comme Marlboro, ne vont rien changer dans leurs prix. En revanche, le paquet de Camel va lui tout simplement baisser de prix de 10 centimes.

Homologation sous surveillance

Les fabricants de tabac sont libres de décider de leurs prix en toute liberté… mais ces tarifs doivent être ensuite homologués par les autorités, suivant le prix de revient et les taxes. Fin 2016, le gouvernement décidait d’une hausse de la fiscalité sur le tabac, que les fabricants ont appliqué… ou pas, beaucoup d’entre eux ayant tout simplement absorbé la hausse sans augmenter leurs prix.

Relever le minimum de perception

La nouvelle fiscalité du tabac décidée en mars, et qui entrera en vigueur le 15 mai, vise à relever le « minimum de perception » sur les paquets les plus abordables. L’objectif des autorités étant de pousser les marques qui fabriquent ces produits de relever leurs prix. C’est visiblement réussi, même si des marques plus haut de gamme ont pu à cette occasion baisser leurs prix…

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis