4G : la couverture mobile loin d’être au point en zone rurale

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Publié le 31 janvier 2022 à 14h11
Sfr 4g Retard Deploiement Reseau Arcep Contrainte
4G4G : un utilisateur sur trois privé de « bon haut débit » en zone rurale

Il y a 4G, et 4G. Je parle bien sûr de téléphonie mobile, et plus précisément, de connexion à Internet.

Téléphonie mobile : la 4G pas toujours au top dans les campagnes

Cette scène, vous l’avez déjà vécue mille fois. Votre téléphone affiche l’icône 4G, avec une ou deux barres, mais vous avez pourtant un mal fou à vous en servir pour aller sur Internet. L’affichage des pages web est ultra lent, quand ça marche, les applications répondent mal, la musique en streaming est hachurée.

La téléphonie n’est pas en reste : "je t’entends pas, tu peux te déplacer ? Non, bouge plus là, ça y est ça passe.. Allo tu m’entends ?? Ça a coupé".

Figurez vous que si vous vivez cela au quotidien, alors que votre opérateur assure que vous êtes dans une zone couverte, vous n’êtes pas seul. En réalité, un bon tiers des abonnés au téléphone mobile, situés dans des zones rurales, pourtant, prétendument couvertes par la 4G, galèrent pour se connecter ou même seulement téléphoner.

Renseignez-vous pour changer de réseau

Pour le téléphone, j’ai un truc : dans les préférences de votre appareil, vous pouvez lui interdire d’utiliser la 4G pour téléphoner. Il cherchera alors des antennes 3G pour la parlotte. Avec un peu de chance, cela ira beaucoup mieux.

Pour l’accès à Internet, sachez le, il y a bel et bien téléphone, et téléphone. Certains appareils reçoivent mieux que les autres, sont plus sensibles que les autres. Demandez autour de vous. Renseignez-vous en boutique s’il le faut. En dernier recours, on peut changer de réseau. Là encore, demandez autour de vous qui est content de son opérateur, et qui ne l’est pas. Changer de réseau pour des problèmes de réception est gratuit, même quand on est engagé avec un abonnement.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «4G : la couverture mobile loin d’être au point en zone rurale»

Laisser un commentaire

* Champs requis