Acheter des livres sur Internet va coûter plus cher

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 17 décembre 2021 à 11h31
Amazon Cadeaux Noel 1
49 EUROSAmazon Prime coûte 49 euros par an.

Une nouvelle augmentation est à prévoir pour les Français, alors que l’ensemble des produits du quotidien et l’énergie voient leur prix exploser : l’achat de livres sur Internet. Le Sénat a validé la loi visant à protéger les librairies indépendantes face aux géants de la vente en ligne… ce qui va faire augmenter les frais d’envoi.

La livraison à 1 centime d’Amazon dans le viseur

Si elle ne nomme pas spécifiquement le géant de Seattle, cette loi vise directement Amazon… et le pied-de-nez que ce dernier a fait au gouvernement. Lorsque la France a imposé que cesse la livraison gratuite de livres, Amazon a décidé de la facturer… 1 centime d’euro. Car la loi, mal conçue, ne fixait pas de minimum.

Avec la nouvelle loi « visant à conforter l’économie du livre et à renforcer l’équité », c’est chose faite : adoptée à l’unanimité par le Sénat en deuxième lecture le 16 décembre 2021, elle fixera un prix minimum pour la livraison des livres achetés sur Internet. Une décision censée inciter les Français à se rendre en librairie plutôt qu’acheter sur les marketplace, mais surtout censée mettre sur un pied d’égalité Amazon et les librairies indépendantes, ces dernières ne pouvant se permettre d’offrir la livraison même si elles vendent sur Internet.

Un surcoût pour le consommateur… quid d’Amazon Prime ?

Ceux qui vont subir de plein fouet ce changement dans les règles de facturation de la livraison sont… les consommateurs. C’est en tout cas l’avis d’Amazon qui avance que « le coût d’une telle mesure sur le pouvoir d’achat s’élèverait à plus de 250 millions d’euros par an ». Une mauvaise nouvelle, donc.

Le géant de Seattle pourrait toutefois profiter de l’occasion pour mettre en avant son offre payante, Amazon Prime, avec laquelle il est déjà possible d’obtenir une livraison gratuite pour les livres. D’autant plus que cette livraison se fait en 24 heures, voire le jour même dans certains cas, ce que ne peuvent pas proposer les libraires indépendants pour d’évidentes raisons logistiques.

Le montant minimum de facturation de la livraison de livres n'est pas encore connu : il doit être fixé par arrêté ministériel.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Acheter des livres sur Internet va coûter plus cher»

Laisser un commentaire

* Champs requis