S’adapter au monde en constante mutation

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 6 janvier 2020 à 12h13
Appareil Photo
20Internet et les premiers téléphones mobiles se sont démocratisés il y a 20 ans seulement.

En ce début d’année 2020, je voudrais profiter de cette minute que nous allons passer ensemble pour faire de l’éco-psychologie.

Un monde qui va vite

Projetez-vous un instant en arrière. Allez, à tout hasard, en l’an 2000. il y a 20 ans. Souvenez-vous des fantasmes associés à cette date symbolique. Des premiers changements dans nos vies : les prémices d’Internet et les premiers téléphones mobiles. En ce début d’année, je mets le doigt là où ça fait mal, pardon, là où ça fait réfléchir.. En ce moment, notre problème à tous, c’est que nous essayons de comprendre le monde, de prendre des décisions, avec un logiciel vieux de 10, 20, 30 ans ou plus.

Or, les règles qui régissaient notre monde en 1990, en 2000, en 2010, ont considérablement changé. Vous voulez une preuve ? Ouvrez ce tiroir où traîne un appareil photo numérique que vous n’utilisez plus. Votre smartphone l’a remplacé. Fouillez au fond du même tiroir : vous tomberez sur votre vieil appareil photo argentique, tout couvert de poussière. Le premier a 5 ou 10 ans. Le deuxième, vingt ans ou plus encore. L’un comme l’autre ont été LE cadeau de Noël de référence, ou des 18 ans ou de Première communion. Ils ont pourtant totalement disparu, et en très peu de temps encore.

S'adapter au monde de demain

Et bien le monde dans lequel nous vivons est comme ces appareils photos. Il change profondément, et vous, moi, ne pouvons pas y faire grand chose. Il faut s’adapter et y préparer nos enfants, nos parents ou grands-parents aussi !

Cela ne veut pas dire que certaines causes ou luttes ne sont pas légitimes. Mais certains changements sont inéluctables : nous vivons de plus en plus vieux. On soigne de plus en plus de maladies jusqu’ici mortelles. Le changement aussi a ses bons cotés.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis