Air France : le DRH veut payer plus les pilotes qui travailleront plus

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Publié le 26 octobre 2015 à 21h36
Comparateurs Vols Ligne Avions Billets
11 000Un commandant de bord Air France touche entre 11 000 et 19 000 euros bruts par mois.

Nicolas Sarkozy murmure-t-il à l'oreille du DRH d'Air France ? Pas sûr. Toujours est-il que le directeur du personnel de la première compagnie aérienne française veut proposer aux pilotes de travailler plus pour gagner plus.

L'homme à la chemise en lambeaux

L'idée vient de Xavier Broseta, le DRH d’Air France, celui-là même qui a eu sa chemise arrachée et qui a du s’enfuir à toutes jambes et le regard hagard lors du dernier round de négociations. Il souhaite proposer, pour ne pas dire imposer, des contrats de travail indexés sur la productivité des pilotes.

"Dans le premier [ndlr : cas], le salarié accepte d’atteindre la productivité demandée, son salaire reste identique à celui d’aujourd’hui. Dans le deuxième, il travaille encore plus mais gagne plus. Dans le troisième, enfin, il peut refuser de suivre cette hausse de la productivité, mais alors sa rémunération diminue", détaille-t-il dans un entretien accordé au Parisien.

Après les pilotes, les hôtesses et les stewards aussi pourraient être concernés par ces nouveaux contrats de travail, indique le responsable.

Une productivité jugée trop faible

La direction d'Air France estime que ses pilotes coûtent 25% plus cher que ceux des autres compagnies aériennes européennes. Sur ces 25% de surcoût, 10% sont liés aux charges sociales en France et 15% sont dûs à une productivité plus faible, toujours selon la direction d'Air France. C’est une des raisons pour lesquelles elle veut que ses pilotes travaillent plus d'heures pour le même salaire.

Au début des négociations, il était question d’augmenter leur productivité de 17% en moyenne. Plus récemment, lors des négociations s’étant soldées par la fuite du DRH, la chemise en lambeaux, la direction voulait exiger de tous les navigants qu’ils volent une centaine d’heures de plus par an.

Fin 2013, il y avait chez Air France un peu plus de 2000 officiers pilotes et un peu moins de 1300 commandants de bord. Les rémunérations des pilotes d'Air France varient ainsi selon leur grade, leur ancienneté, et du coup, selon l'avion qu'ils pilotent. Un officier pilote touche entre 5 000 et 12 000 euros bruts par mois et un commandant de bord touche entre 11 000 et 19 000 euros bruts par mois.

Air France a supprimé 5 500 postes entre 2012 et 2014. Et 300 emplois de pilotes, 900 d’hôtesses et stewards, et 1 700 au sol sont désormais menacés sur la période 2016-2017.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis