Alphabet fini sa réorganisation et crée XXVI

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 4 septembre 2017 à 6h28
Redressement Fiscal Google Annuler 1
24,8 MILLIARDS $Alphabet a enregistré un chiffre d'affaires de 24,8 milliards de dollars pour le premier trimestre 2017.

L’annonce avait étonné bien qu’elle était pressentie : le géant Google annonçait, en 2015, Alphabet. Il ne s’agissait pas d’un nouveau projet mais une restructuration de fond en comble de son organisation interne avec une holding, Alphabet, et des dizaines de filiales plus ou moins rentables. Une opération réalisée surtout vis-à-vis des actionnaires.

Google passe au statut de SARL

La restructuration d’un géant comme Google, deuxième capitalisation mondiale, ne se fait pas en quelques jours. Deux ans après l’annonce de la création d’Alphabet l’affaire est encore en cours mais commence à arriver à soin terme.

Google n’est plus listée en Bourse : les actions Google ont été transposées en actions Alphabet lors de la création de la holding. Forcément, alors que Google était une Société Anonyme (SA), Alphabet a profité du changement pour changer son statut : Google est désormais une Société à responsabilité limitée (SARL).

Google reste néanmoins le coeur de métier d’Alphabet et, surtout, l’activité qui rapporte le plus d’argent au groupe. C’est justement pour mettre en évidence les résultats de Google, souvent noyés dans les coûts des autres projets, qu’Alphabet a été créée : les actionnaires peuvent ainsi voir plus facilement que Google est plus que rentable ce qui a permis à Alphabet d’enregistrer un bénéfice de 19,5 milliards de dollars en 2016, en hausse de 23 %.

Dites bonjour à XXVI : la nouvelle filiale fourre-tout

La restructuration de Google en Alphabet semble se terminer par XXVI Holdings : cette nouvelle structure purement financière va chapeauter l’ensemble des autres projets d’Alphabet. Avant la création de XXVI Holdings, la filiale spécialisée dans les voitures autonomes Waymo et bien d’autres faisaient encore partie de Google.

Le nom XXVI vient, bien évidemment, des 26 lettres de l’alphabet, « XXVI » signifiant « 26 » en chiffres romains. Mais l’intérêt de l’opération n’est pas de continuer de jouer sur la sémantique des lettres et de l’alphabet (le site officiel d’Alphabet est « abc.xyz ») : il s’agit de réduire les risques.

XXVI Holdings est également une Sarl ce qui permet à Alphabet de pouvoir prendre tous les risques : si un de ses projets se retrouve en fort déficit, ce déficit n’impactera pas les résultats de Google qui est désormais une entité totalement séparée. C’était l’inquiétude majeure des investisseurs avant la création d’Alphabet et elle est désormais histoire ancienne.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis