Apparu sur le logement : « Ce pays crève des normes »

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 5 août 2013 à 14h34

Benoist Apparu était invité sur RMC et BFMTV lundi 5 août. Au courts de l'interview, le député UMP de la Marne a été interrogé sur l'encadrement des loyers qui a été reporté par la ministre du Logement. L'ancien locataire du bureau de Cécile Duflot n'a pas été tendre avec les décisions de la ministre indiquant d'emblée que cette mesure n'était "pas une bonne idée".

"Equilibre entre propriétaire et locataire"

Invité à faire des propositions concernant cette hausse des loyers que Cécile Duflot entend endiguer, Benoist Apparu a tout d'abord soutenu que cette augmentation avait pour origine principale les problèmes traditionnels de tous marchés : "l'offre et de la demande". "Si vous dites aux propriétaires : "Je vais bloquer les loyers", pensez-vous que cela va encourager les investisseurs ? Il faut trouver un équilibre entre propriétaires et locataires. Mais il faut produire des logements. Si vous n'avez pas de propriétaires, vous n'avez pas de locataire", a ensuite indiqué le député qui également proposé de "dérèglementer".

"Baisser des normes"

"Si vous voulez faire baisser les prix de production, a dit Benoist Apparu, il faut baisser un certain nombre de normes. J'en ai fait et je le regrette. Ce pays crève des normes. On veut se protéger de tout. La société, c'est risqué, le progrès, c'est risqué et si on ne fait rien, on s'assure O% de croissance dans les prochaines années".

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.

Laisser un commentaire

* Champs requis