Apple : « immune » aux virus informatiques, pas au Coronavirus

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 7 février 2020 à 11h56
Tim Cook Apple Salaire 2019 1
64 MILLIARDS $Le chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2019 d'Apple a atteint 64 milliards de dollars

La capacité de l’univers à être ironique est assez impressionnante : le géant Apple est impacté de plein fouet par l’épidémie de Coronavirus en Chine. Voilà qui aura de quoi faire grincer les dents des fans de l’entreprise pour lesquels une théorique (et fausse) « immunité » aux virus informatiques est un des arguments majeurs.

Foxconn en quarantaine, Apple sans iPhone

Pour la production de ses iPhones, son produit phare dont la toute dernière version est sortie depuis quelques mois seulement, Apple fait appel depuis des années à Foxconn, le mastodonte de Taïwan aux gigantesques usines en Chine. Le groupe n’est rien de moins que le premier employeur privé du pays et son poids, dans l’économie, est conséquent.

Sauf que, malheureusement, les usines de Foxconn sont en Chine et que la Chine est frappée par le Coronavirus. Le groupe avait déjà annoncé que ses activités seraient arrêtées jusqu’au 10 février 2020 à cause de l’épidémie et des congés du Nouvel An chinois. Mais le 6 février 2020, Foxconn a dû se plier à la volonté du gouvernement : ses salariés seront mis en quarantaine.

Une à deux semaines de fermeture de plus

Les autorités chinoises ont demandé aux entreprises de fermer leurs usines et Foxconn n’a pas pu y déroger. Ses employés de la région de Zhengzou, dans le centre du pays, où sont fabriqués les iPhones mais également d’autres produits électroniques, seront placés en quarantaine pendant 7 à 14 jours et ce dès leur retour de congés. Ces derniers se terminent le 10 février ce qui repousse au 17 ou au 24 février le retour à la normale dans les usines.

Si les données de production ne sont pas connues, les analystes estimaient, en 2017, à environ 500.000 le nombre d’iPhones X qui sortaient chaque jour des usines de Foxconn, sans compter les autres modèles. Une dizaine de jours de production ralentie ou à l’arrêt, cela entraînerait un ralentissement de la production de plusieurs millions d’unités.

Un impact sur le chiffre d’affaires d’Apple ?

Des millions de smartphones en moins sur le marché, cela pourrait entraîner une pénurie et ralentir les ventes du groupe de Cupertino, qui ne sera toutefois pas le seul impacté, la majorité des entreprises de la high-tech ont des usines d’assemblage en Chine. Difficile de prévoir l’impact réel, mais certaines sources de l’agence Reuters anticipent déjà une baisse du chiffre d’affaires d’Apple, voire de ses résultats, pour 2020.

Au final, alors qu’Apple est rarement ciblée par les virus informatiques (bien qu’un soit présent dans 10% des ordinateurs Mac du monde entier), c’est un virus bien réel qui pourrait lui causer des soucis.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Apple : « immune » aux virus informatiques, pas au Coronavirus»

Laisser un commentaire

* Champs requis