Apple arrête le support technique de l’iPhone I en juin

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Tugdual de Dieuleveult Modifié le 2 mai 2013 à 14h22

Certes, les vrais et nombreux amateurs d'iPhone sont des acheteurs compulsifs et ils sont déjà sûrement en possession de l'iPhone 5. Mais il reste sûrement encore quelques irréductibles attachés à leur relique qui pourraient, un de ces jours, avoir besoin d'une assistance technique de la par d'Apple pour le tout premier iPhone, le numéro 1. Hé bien s'ils ont un problème, il va falloir qu'ils se dépêchent. Apple met fin à son support technique le 7 juin prochain. Fini donc l'aide de la part du géant américains pour tout types de problèmes concernant l'iPhone I, selon les informations divulguées par le site 9to5Mac.

Sorti en 2007, le premier iPhone s'est vendu à plus de 200 000 exemplaires dans le monde en moins d'un mois, rappelle le site begeek.com.

Il n'y a rien d'étonnant à cette annonce de la part d'Apple. La firme a pour politique de procéder presque elle même à l'obsolescence de ses produits. Selon la propre définition d'Apple, un produit devient obsolète voir vintage à partir de sa 7e année. C'est bien le cas de l'iPhone I. Il n'est plus produit et pour Apple doit donc cesser d'avoir un support technique dédié.

D'autres produits Apple sont également concernés par cette annonce. Mais pas de panique non plus. Il existe de nombreux réparateurs indépendants et assez fans des produits Apple pour vous venir en aide.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.