Fraude Fiscale : Apple aurait caché 1 milliard d’euros au fisc italien

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Lea Pfeiffer Modifié le 13 novembre 2013 à 17h38

Ce ne serait pas la première fois qu'on reproche à Apple des stratagèmes financiers pour payer moins d'impôts. Encore une fois, c'est via une société irlandaise qu'Apple aurait caché au fisc ses revenus. Le parquet de Milan a ouvert une enquête.

Une technique bien rodée visée par une enquête du fisc italien

Le parquet de Milan, qui a ouvert une enquête préliminaire sur les faits, reproche à Apple d'avoir caché au fisc italien près de 1 milliard et 60 millions d'euros sur les seules années 2010 et 2011.

Pour l'instant, l'enquête se concentre sur deux cadres de la société de Cupertino qui se seraient chargés de caché ces revenus à l'état italien.

La technique de la société irlandaise encore au centre de la fraude fiscale

Les autorités européennes connaissent désormais cette technique utilisée par de nombreux géants du web : faire passer les revenus au nom d'une société irlandaise et profiter ainsi de la législation très avantageuse de ce pays européen.

En l'occurrence, le milliard d'euros aurait été comptabilisés pour compte de la société Apple Sales International dont le siège social se situe en Irlande.

Une première saisie de matériel au siège d'Apple à Milan

Les autorités italiennes n'ont pas chômé. Le procureur Adriano Scudieri, en charge de l'enquête, a déjà ordonné la saisie de matériel informatique et téléphonique dans le siège d'Apple à Milan qui se situe place San Babila.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Née en 1994, Léa Pfeiffer débute des études en journalisme audiovisuel à l'ISCPA de Paris une fois sortie bachelière de l'Ecole Boulle. Elle écrit occasionnellement des articles pour Economie Matin et le Journal de l'Economie. En parallèle, Léa Pfeiffer a déjà réalisé deux documentaires : "Aveugles 2.0", et "Capitale Zéro Déchêts". @aloonontheweb

Laisser un commentaire

* Champs requis