Les fans d’Apple vont payer la taxe GAFA pour le géant américain

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 4 septembre 2020 à 6h25
Apple Capitalisation Bourse 1
400 MILLIONS €La taxe GAFA devrait rapporter 400 millions d'euros d'impôts à la France.

La « taxe GAFA », cette taxe sur les géants du numérique, en particulier les géants américains mais pas uniquement, qui est censée équilibrer la taxation entre les entreprises, finira par être payée par les utilisateurs. La crainte qu’avaient tous les spécialistes se confirme.

Une augmentation des tarifs pour les développeurs en France…

Le 1er septembre 2020, dans un billet de blog publié à destination des entreprises développant des applications pour iOS, Apple a annoncé une mise à jour de ses conditions d’utilisation. En particulier, l’entreprise a annoncé une augmentation de certains tarifs qui n’étonneront personne.

Plusieurs pays sont concernés, notamment la France ou encore l’Italie où le géant de Cupertino prévoit d’appliquer un prélèvement de 3% de plus, qui s’ajoute aux 20% déjà prélevés, pour toute transaction réalisée sur son App Store. Ces 3% ne sont bien évidemment pas choisis au hasard.

3% c’est pile poil le taux de la « taxe GAFA » instaurée par la France et l’Italie (entre autres). En somme, les développeurs, donc les entreprises, vont payer la taxe qu’Apple va devoir ensuite reverser aux pays concernés. Le groupe signale que « les prix sur l’App Store ne changent pas », montrant bien que ce prélèvement concerne les entreprises.

Naturellement, ce sera le consommateur qui va payer la taxe GAFA d'Apple

Les entreprises ont donc deux choix : soit elles payent elles-mêmes cette taxe de 3%, ce qui réduit bien évidemment leur marge, soit elles répercutent tout ou partie de ces 3% sur le prix payé par le consommateur final. Et il est évident que les entreprises ne renonceront pas à 3% de revenus aussi facilement, surtout si ces mêmes revenus sont stratégiques pour leur survie ou si la marge est déjà réduite.

Les fans d’Apple doivent donc s’attendre à une augmentation des prix des transactions sur l’App Store dans les mois à venir. Et finalement, ce seront bien les consommateurs qui paieront la taxe GAFA.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Les fans d’Apple vont payer la taxe GAFA pour le géant américain»

Laisser un commentaire

* Champs requis