Arianespace enchaîne les lancements de satellites

Par Olivier Sancerre Modifié le 4 juin 2017 à 13h55
Ariane Arianespace Asl 1
12Arianespace devrait opérer 12 lancements cette année.

Une cadence pratiquement infernale ! Arianespace multiplie les lancements depuis le début de l'année. Malgré la grève en Guyane qui a ralenti l'activité du service de lancements, l'entreprise a signé son sixième lancement de l'année.

Il s'agissait en l'occurrence du lancement d'une fusée Ariane 5 (le troisième de l'année), qui transportait deux satellites télécom pour le compte de ViaSat et EutelSat. Au total, Ariane 5 a mis sur orbite de transfert géostationnaire 10,865 tonnes de satellites. Du jamais vu par rapport au record d'août 2016 (10,735 tonnes) ! Ce nouveau lancement réussi représente « une prouesse en terme d'organisation et de performance, mais en plus, Ariane 5 ECA a battu son propre record de charge utile commerciale en plaçant plus de 10,8 tonnes en orbite géostationnaire », a déclaré Airbus Safran Launchers (ASL).

Record à la clé

Arianespace a lancé deux Ariane 5 en moins d'un mois (les 4 mai et 1er juin), ainsi qu'un tir de Soyuz entre les deux (le 18 mai). En tout, depuis le début de l'année, le service de lancements a réussi six lancements : trois Ariane 5, deux Soyuz et un Vega. Le reste de l'année sera lui aussi bien chargé avec trois Ariane 5 et deux Vega au second semestre, plus un lancement d'Ariane 5 pour le 28 juin.

En attendant Ariane 6

Cette réussite montre le chemin à Ariane 6, dont le premier vol est prévu pour 2020 (le remplacement définitif d'Ariane 5 étant programmé pour 2023). Ce futur lanceur devra présenter les mêmes performances que son prédécesseur, mais au vu de la fiabilité acquise par Ariane 5, les équipes d'Arianespace d'ASL marchent sur du velours.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.