Le buzz marketing pirate de Carambar « à la conquête des Etats-Unis »[mis à jour]

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 28 mars 2014 à 14h16

Mise à jour vendredi 28 mars 15:12 : C'était une blague ! Non, Carambar ne part pas à la conquête du marché américain et non, Arnaud Montebourg n'a pas soutenu Carambar dans une vidéo ad hoc. il s'est fait piéger ! Le buzz est énorme (dèja plus de 250 000 lecteurs pour la vidéo d'Arnaud Montebourg disant "bonne chance carambar") mais les professionnels du marketing se révoltent, parlant de "méthodes de pirates". Sauf que les amateurs de carambars de tous âges s'en moquent sûrement car ce qui compte, c'est qu'ils aient entendu le nom de la marque, ce qui leur a rappelé qu'ils n'en avaient pas mangé depuis longtemps...

 

Article original [Mercredi 26 mars 16:55] Non, ceci n'a rien d'une blague. Les Américains ont adoré "Amélie Poulain" et Marion Cotillard triomphe encore au box-office d'Holywood. En sera-t-il autant pour les bons vieux Carambar qui collent aux dents et leurs blagues à deux balles, French Touch oblige ?

 

Le rayonnement de la France à l'international passera-t-il par Carambar ?

 

C'est en tout cas le pari "complètement fou" que s'est lancé la marque du célèbre bonbon en annonçant mardi 25 mars, la volonté d'aller tenter de faire rire les Américains avec ses célèbres blagues, françaises. Le Made In France pouvant s'exporter de plusieurs manières, c'est par les confiseries et surtout par l'humour que Carambar veut tenter de conquérir les Etats-Unis.

 

Un procédé qui n'est pas pour déplaire à Arnaud Montebourg, qui a été le premier homme politique français à souhaiter "Bonne chance Carambar". L'opération "Good Luck Carambar" commence à faire parler d'elle, et déjà de nombreux Français ont témoigné leur soutien au bonbon aux différentes saveurs.

 

 

 

 

La marque invite d'ailleurs quiconque souhaite apporter son soutien à se rendre sur son site Internet, spécialement créé à l'occasion, afin d'appuyer sur le buzzer Carambar, qui aura pour effet de faire augmenter un compteur. Le site Internet permettra également de suivre la progression, les succès, les péripéties et les "éventuels déboires" du Carambar au pays de l'Oncle sam.

 

L'opération est donc à suivre sur ce site Internet, mais également sur les réseaux sociaux avec le hashtag #GOODLUCKCARAMBAR. C'est une véritable mission Made in France que lance aujourd'hui la marque Carambar, qui maintient qu'impossible n'est pas Français, et qu'"impossible n'est surtout pas Carambar".  

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Le buzz marketing pirate de Carambar « à la conquête des Etats-Unis »[mis à jour]»

Laisser un commentaire

* Champs requis