Assurance : le risque climatique doit être pris en compte systématiquement

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Guy-Antoine de la Rochefoucauld Publié le 26 mai 2014 à 9h04

Dans son nouveau rapport "Catastrophe Modelling and Climate Change" (modélisation des catastrophes et changement climatique), le Lloyd’s déclare que le changement climatique est une réalité qui devra désormais être prise en compte lors de toute future modélisation de catastrophes naturelles.

Ce rapport souligne que, dans ce contexte de changement climatique et des effets de celui-ci à l’échelle mondiale, il est à présent indispensable pour l’industrie de l’assurance et les entreprises de modélisation de catastrophes d’être apte à reconnaître dans leurs modèles certains facteurs comme l’augmentation du niveau de la surface de la mer ou de la température de l’air.

Le rapport du Lloyd’s révèle que les changements climatiques peuvent avoir un impact sur les phénomènes météorologiques extrêmes, qui se répercute par la suite sur les assurances souscrites auprès du marché du Lloyd’s. En 2012, l’élévation du niveau de la mer de 20 centimètres, après le passage de l’ouragan Sandy, a entraîné une augmentation des pertes de 30 % pour la seule ville de New York. Le rapport met aussi en avant le fait que les phénomènes météorologiques extrêmes surviennent de plus en plus fréquemment dans la plupart des régions du monde, dont l’Europe, l’Amérique du Nord, l’Asie et l’Australasie (Australie, Nouvelle-Zélande et Nouvelle-Guinée).

John Nelson, Président du Lloyd’s, a déclaré:

"Le changement climatique est un fait et la très grande majorité des études scientifiques montrent qu’il résulte de l’activité humaine. L’ampleur de ce changement climatique fait encore débat à l’heure actuelle, mais tout porte à croire qu’il devrait entraîner encore davantage de phénomènes climatiques extrêmes."

"Les modélisations de catastrophes permettent aux assurances ainsi qu’à d’autres industries de renforcer leur compréhension des phénomènes naturels et de prédire leur impact sur le climat. Nous devons être capables de modéliser et de mieux connaître ces phénomènes afin de modérer l’impact du changement climatique sur les populations et les entreprises. "

Le rapport du Lloyd’s “Catastrophe Modelling and Climate Change” (Modélisation des catastrophes et changement climatique) est disponible ici.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Directeur du Lloyd’s en France 

Aucun commentaire à «Assurance : le risque climatique doit être pris en compte systématiquement»

Laisser un commentaire

* Champs requis