Bientôt une augmentation du paiement sans contact ?

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 28 mars 2022 à 17h32
Banques Hausses Baisses Tarifs 2
50 eurosActuellement, le plafond autorisé de paiement sans contact est de 50 euros.

Il n’y a pas à dire : parfois, la technologie nous complique la vie quand on doit saisir des tas de codes secrets, cocher des cases dans tous les sens, répondre à des questionnaires imbitables. Et parfois, elle nous la simplifie.

Le paiement sans contact, un succès

C’est ce qui se profile à l’horizon pour... les achats avec votre carte bancaire. Le paiement sans contact a mis un peu de temps à faire son trou, d’abord, en se limitant aux transactions inférieures à 20 euros, puis, aux transactions inférieures à 50 euros pendant la pandémie, pour des raisons sanitaires évidentes.

Le succès est au rendez-vous : une très large majorité de propriétaires de cartes bancaires ont pris l’habitude d’utiliser le sans contact pour leurs achats du quotidien. Tant et si bien que les banques réfléchissent à étendre le sans contact à tous les achats.

Mais bien évidemment, tant pour rassurer les usagers que pour sécuriser les transactions, il faudra quand même saisir son code secret. Simplement, il ne sera plus nécessaire d’insérer sa carte dans le terminal.

Vers un paiement sans contact en tapant son code

Cette nouvelle façon de payer ne va cependant pas arriver d’un seul coup d’un seul demain. Elle sera déployée progressivement partout en France dans les mois à venir, et cela pourrait prendre un peu de temps, jusqu’à 18 mois. Il faut en effet procéder à une mise à jour des terminaux de paiement pour que le paiement 100% sans contact soit disponible.

Pourtant, dans de nombreux pays étrangers, le paiement sans contact en tapant son code est déjà la norme. C’est dommage d’être ainsi en retard, alors que nous vivons dans le pays qui a inventé... la carte à puce. Merci à Roland Moreno, son papa, qui nous a quitté voici tout juste dix ans.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Bientôt une augmentation du paiement sans contact ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis