Comment augmenter votre pouvoir d’achat quand celui de tous les autres baisse ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 14 février 2022 à 9h28
Argent Poche Ado 1
10,57 EUROSLe SMIC horaire brut a augmenté à 10,57 euros le 1er janvier 2022.

Dans la dernière vidéo consacrée au BIG, le baromètre d’inflation du grenier, je parlais d’inflation et d’indicateurs de mesure.

Une fois que l’on mesure l’inflation on est capable de quantifier simplement ce que l’on savait déjà à savoir que l’inflation augmente, et le problème en soi, n’est pas l’augmentation mais la baisse de pouvoir d’achat qu’elle induit !

Pourtant, il y a des façons de se protéger et de se prémunir de la baisse de son pouvoir d’achat et c’est sur cette thématique précise que je souhaitais axer nos réflexions hebdomadaires.

En d’autres termes, comment peut-on augmenter son pouvoir d’achat quand celui de tous les autres baisse ?

C’est une sacrée question, une question brulante d’actualité, et il convient de se la poser.

Comment faire me direz-vous ?

Très simple, mais pas simpliste ! Les choses sont bien plus simples que ce que l’on veut bien nous faire croire. Pourtant il ne faut confondre simplicité et… facilité !

Ce n’est pas parce que c’est simple que c’est facile. Il m’a fallu des années pour comprendre la différence pourtant simple entre ces deux termes; Non pas en termes de « compréhension », mais pour concrètement pouvoir appliquer et faire ce qu’il faut !

Pourquoi je vous parle de cela ?

Parce que pour améliorer votre pouvoir d’achat il n’y a que deux solutions.

Vous économisez plus (dépenser moins) ou vous gagnez plus (souvent travailler plus).

Dépenser moins, c’est important. Très, car cela va vous permettre d’alimenter la « pompe à effets cumulés », mais quand je gagne 1 250 € nets par mois, la capacité d’épargne n’est pas importante quels que soient les efforts.

Le « dépenser moins » est en réalité non pas réservé mais plus efficient pour ceux qui ont une forte capacité d’épargne et donc des revenus déjà plutôt confortables.

Cela veut dire que dans tous les cas, ce qu’il faut c’est gagner plus !

Souvent on me dit « mais je travaille très dur » et je continue à gagner une misère !

C’est vrai.

C’est vrai parce que le slogan « travailler plus pour gagner plus » est un slogan de patron !

Ce n’est pas une réalité économique et encore moins une leçon d’indépendance financière !!

Travailler plus, cela veut dire quoi pour un de nos concitoyen au smic ?

Je vais vous le dire.

Cela signifie gagner 10 balles de l’heure de plus pour chaque heure travaillée de plus !

Je vous le dis encore autrement.

Le SMIC c’est 1 250 euros nets par mois ce qui veut dire en gros 312 euros par semaine.

Une personne qui décide de doubler son temps de travail, et qui au lieu de travailler 35 heures par semaine va travailler 70 heures par semaine ce qui veut dire 10 heures par jour 7 jours sur 7 ne va gagner « que » 312 euros de plus par semaine !!!!

Vous croyez que travailler plus pour gagner plus c’est efficace ?

Bien sur que non !

C’est une escroquerie intellectuelle, économique, financière et patrimoniale !

La conclusion est simple.

La grande différence entre travailler plus et travailler mieux !

Alors, non et non. Gagner plus ne veut pas dire travailler plus mais travailler mieux.

Travailler mieux cela veut dire augmenter votre taux horaire !

La bonne variable n’est pas le nombre d’heures travaillées, mais votre salaire horaire !

Exemple simple, un médecin qui a fait 8 ans d’études et qui reçoit 4 patients par heure à 25 € par consultation gagne 100 € de l’heure.

S’il travaille 8 heures par jour, il gagnera 800€/jour. Sur 20 jours c’est 16 000 euros moins les charges !

Il faut donc devenir médecin pour augmenter votre taux horaire ?

Et bien non, par forcément !

Pourquoi,

Parce qu’un plombier a un taux horaire meilleur que celui d’un médecin !

Alors si vous êtes caissier, devenez plombier !

Vous avez là la logique de base. Ce sera à chacune et chacun de vous d’apporter une réponse personnalisée mais vous aider à aborder le sujet avec la bonne approche intellectuelle, loin de la bien-pensance et vous proposer un cadre de réflexion, c’est mon travail et je l’espère ma modeste contribution à votre résilience personnelle.

Gagner plus est très simple mais ce n’est pas facile, car ce qui est très compliqué c’est bien évidemment la définition de votre stratégie de « montée en gamme », d’augmentation de votre valeur horaire, et la mise en place concrète qui nécessitera des efforts très conséquents qui mobiliseront souvent votre entourage et votre famille. C’est simple, mais ce n’est pas facile et si c’était facile, cela se saurait ! Ceux qui veulent aller plus loin et commencer à concevoir une stratégie de résilience individuelle face à l’inflation peuvent s’abonner à la lettre Stratégies ici (vous saurez en plus accès à l’ensemble des archives).

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Laisser un commentaire

* Champs requis