Monsieur le Président, augmentez la TVA à 25 %, maintenant !

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 11 juillet 2014 à 10h28

Ce gouvernement est tout bonnement extraordinaire : Pas un jour ne passe sans qu'un ministre, quand ce n'est pas le Premier d'entre eux, ne promette des baisses d'impôts, de charges, de taxes, pour relancer la croissance. Quand en douce, les mêmes en inventent deux nouveaux par jour, ou proposent d'en augmenter d'anciens ! Dernière en date, la redevance télé qui pourrait prendre 10 euros d'un coup l'an prochain, pour financer l'audiovisuel public que l'Etat n'a plus les moyens de subventionner. Pourtant, il existe une solution radicale à la recherche de moyens financiers ET à la lisibilité de l'impôt : l'augmentation de la TVA.

Car enfin, s'il est un impôt dont on ne peut pas contester qu'il est lisible, c'est bien la TVA. Savez-vous combien vous payez de redevance télé ? Prélevée avec la taxe d'habitation -logique- son montant a été arrêté à 133 euros pour cette année. Votre impôt sur le revenu ? Si vous n'avez pas fait la simulation en déclarant, en mai ou en juin, vous aurez la surprise à la rentrée. Taxe foncière, taxe d'habitation, droits de mutation, droits de succession, taxe sur les ordures ménagères, sur les eaux usées, l'eau que vous buvez et bientôt sur l'air que vous respirez.

Non, l'impôt qui saute aux yeux du consommateur, c'est la TVA. Une invention française, dont on a fêté les 60 ans au mois d'avril, et que le monde entier nous a piquée. Pour la bonne bouche, son inventeur, Maurice Lauré, un jeune inspecteur des finances - et polytechnicien, personne n'est parfait - fut baptisé "prince de l'esprit" par le sociologue Raymond Aron, excusez du peu. Mais en fait, Aron avait raison car déjà, en 1954, la TVA est inventée pour "décomplexifier un système fiscal incompréhensible", d'autant qu'une révolte fiscale gronde en France, conduite par un certain Pierre Poujade.

Lire la suite sur Yahoo! Finance

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016. Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time.  En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007. Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an. En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier.  Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.   Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Aucun commentaire à «Monsieur le Président, augmentez la TVA à 25 %, maintenant !»

Laisser un commentaire

* Champs requis