Automobile : une croissance de près de 2% pour les immatriculations neuves

Par Olivier Sancerre Modifié le 5 janvier 2020 à 21h42
Marche Immatriculations Neuves 2019 2
27,69%Les immatriculations neuves ont progressé de 27,69% en décembre 2019.

Le marché français de l'automobile est parvenu à sauver l'année 2019, ce qui n'était pas gagné. Le mois de décembre a marqué une importante hausse des immatriculations neuves.

Soulagement au sein du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), qui a publié les chiffres du marché tricolore des immatriculations neuves pour le mois de décembre. Il s'est immatriculé 211 193 véhicules neufs pour les particuliers durant le dernier mois de l'année 2019, un volume en hausse significative de 27,69% par rapport au même mois de 2018. Décembre 2019 comptait 21 jours ouvrables, soit un de plus qu'en décembre 2018. Sur l'ensemble de l'année, les immatriculations neuves sont en hausse de 1,88% : une divine surprise, sachant que sur les onze premiers mois de l'année, le marché affichait un recul de 0,25%. Le CCFA planchait de son côté sur une hypothèse de stagnation d'une année sur l'autre. Cette hausse de près de 2% est donc inattendue.

Le marché dément les prévisions

L'année avait mal commencé en raison de la mise en œuvre à l'automne 2018 des nouvelles normes d'homologation européennes WLTP, qui ont perturbé le marché pendant plusieurs mois, le temps que les constructeurs l'intègrent. Suite à ce ralentissement, le marché français s'est repris au printemps avant de subir trois baisses consécutives en juin, juillet et août. Les immatriculations neuves se sont ressaisies à la rentrée. Grâce au dynamisme du mois de décembre, 2019 confirme la tendance à la hausse depuis 2015.

Les constructeurs français en forme

Les groupes français ont su tirer leur épingle du jeu au mois de décembre. C'est le cas de Renault, dont les immatriculations ont progressé de près de 30%. Le constructeur n'est cependant pas sorti de l'ornière, après deux avertissements sur résultat en juillet puis en octobre. Le groupe PSA a vu ses immatriculations augmenter de 6,5% en décembre. Le constructeur, qui compte déjà Peugeot, Citroën, DS et Opel, va bénéficier du renfort des marques de Fiat Chrysler lorsque l'opération de fusion sera terminée.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Automobile : une croissance de près de 2% pour les immatriculations neuves»

Laisser un commentaire

* Champs requis