Automobile : en juillet, PSA se démarque, Renault déchante

Par Olivier Sancerre Modifié le 2 août 2019 à 2h59
Automobiles Juillet 2019 France 2
14,5%Renault accuse une baisse de ses immatriculations neuves de 14,5% en juillet.

Le marché automobile français a connu un petit mois de juillet, Les ventes d'immatriculations neuves ont reculé de 1,8%, mais certaines marques réussissent mieux que d'autres. C'est le cas du groupe PSA.

Avec un total de 172 228 voitures neuves immatriculés pour le mois de juillet, le marché français de l'automobile a baissé de 1,8% par rapport au même mois de l'an dernier. Il limite donc la casse dans un marché qui connait des difficultés depuis le début de l'année. Il y a même une satisfaction : le groupe PSA a tiré son épingle du jeu avec une croissance des immatriculations neuves pour Citroën de 12,8% avec près de 20 000 véhicules. La marque au lion, qui se contente d'une croissance de 0,3%, est tout de même premier sur le marché français avec 30 807 immatriculations.

Renault dans la panade

Le bilan est beaucoup moins flatteur pour Renault. La marque au losange accuse une baisse sensible de 14,5% de ses ventes, avec 23 664 immatriculations neuves. Dacia, la marque low cost du groupe, lui permet de ne pas sombrer complètement avec une progression de 1,5% (près de 10 000 véhicules). Si Renault n'est pas en grande forme, que dire alors de Nissan, le partenaire japonais dans l'Alliance : le constructeur essuie un plongeon de 54,8% de ses immatriculations neuves, avec un total de 3 150 ventes seulement. La baisse du groupe japonais depuis le début de l'année est notable : -39,4%. Une tendance qui s'observe partout dans le monde en raison notamment d'une gamme vieillissante.

Nissan en mode panique

Du côté des autres marques étrangères, Toyota est en forme avec 9 522 véhicules, soit une croissance de 11,3%. Kia n'est pas mal non plus avec une progression de ses immatriculations neuves de 10,4%. Hyundai est aussi bien positionné avec une hausse de 17,8%. Volkswagen, la première marque étrangère au classement de juillet, affiche une petite baisse de 0,3%, avec tout de même plus de 13 000 immatriculations neuves.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Automobile : en juillet, PSA se démarque, Renault déchante»

Laisser un commentaire

* Champs requis