PLF 2022 : Le nouveau barème de l’impôt sur le revenu

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 23 novembre 2021 à 12h10
Deficit Remboursement Impot 1
1,40%Les plafonds de revenus de l'impôt sur le revenu ont été revalorisés de 1,40%.

L’adoption, le 16 novembre 2021 en première lecture par l’Assemblée nationale du Projet de Loi de Finances 2022 induit, comme chaque année, un nouveau barème de l’impôt sur le revenu.

Hausse des plafonds du barème de l’impôt sur le revenu

Face à l’inflation très importante en 2021, qui fait grimper les prix à la consommation, les nouveaux plafonds de l’Impôt sur le Revenu sont relevés. Une hausse non négligeable puisqu’ils augmentent de 1,40% entre 2021 et 2022, contre une hausse de seulement 0,20% entre 2020 et 2021. En 2020, l’inflation avait en effet été très basse.

Ainsi, les nouveaux plafonds de l’impôt sur le revenu 2022 sont les suivants :

0% pour les revenus inférieurs à 10.225 euros

11% pour les revenus entre 10.225 et 26.070 euros

30% pour les revenus entre 26.070 et 158.122 euros

41% pour les revenus entre 74.545 et 158.122 euros

45% pour les revenus au-delà.

Quant au plafond du quotient familial, il est également revalorisé et atteint 1.592 euros par demi-part.

Des mesures fiscales à connaître

Outre cette annuelle revalorisation du barème de l’impôt sur le revenu, le PLF 2022 prolonge plusieurs dispositifs incitatifs en termes de fiscalité immobilière, notamment le dispositif Denormandie ancien et le Censi-Bouvard.

Plusieurs possibilités de défiscalisation de dons sont également maintenues, notamment le don aux associations de distribution de repas (dispositif Coluche) et d’aides aux violences conjugales.

Enfin, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les ménages, le PLF 2022 introduit à l’horizon du 1er janvier 2023 la taxation des bénéfices sur les crypto-monnaies, lors de cessions (vente) d’actifs. Avec l’expulsion de la valeur de celles-ci, les montants payés par les détenteurs risquent de fortement augmenter.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis