Nouvel Ordre Mondial. La bataille s’étend et s’amplifie

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Publié le 16 mars 2022 à 10h14
Petrole Yuan Achat Hydrocarbure Chine
0,14 EURO1 yuan vaut 0,14 euro.

Chaque jour qui passe les relations et les alliances semblent se faire, se défaire et se redessiner.

Hier, il s’est passé deux choses très importantes.

Une du côté de la Chine.

Une du côté de l’Arabie Saoudite.

Ces deux évènements sont en lien direct avec la recherche d’un nouvel équilibre pour le monde appelé Nouvel Ordre Mondial.

Nous allons continuer à en parler ensemble ces prochains jours en contemplant le monde, hésitant, entre guerre et paix.

Une période de 15 jours, comme suspendus.

La Chine menacée par les Etats-Unis préoccupés par le soutien de Pékin à Moscou

« La Chine refuse d’être affectée par les sanctions occidentales contre la Russie, a déclaré le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, selon des propos rapportés mardi par l’agence Chine nouvelle. « La Chine n’est pas partie prenante à la crise (ukrainienne) et veut encore moins être affectée par les sanctions », a déclaré M. Wang, lors d’un entretien téléphonique lundi avec son homologue espagnol José Manuel Albares. Selon lui, le géant asiatique « s’oppose toujours au recours à des sanctions pour résoudre des problèmes, surtout des sanctions unilatérales sans fondement en droit international ». « La Chine a le droit de sauvegarder ses droits et ses intérêts légitimes », a-t-il estimé. Ces propos surviennent alors que les États-Unis s’inquiètent d’un soutien de la Chine à Moscou. Pékin n’a pas condamné l’invasion de l’Ukraine et accuse les Occidentaux d’en être responsables du fait de « l’expansion » de l’Otan.

Les États-Unis jugent « profondément préoccupante » la position « d’alignement de la Chine avec la Russie » face à la guerre en Ukraine, a fait savoir lundi une haute responsable de la Maison Blanche, après une rencontre à haut niveau à Rome entre le conseiller à la sécurité nationale américain, Jake Sullivan, et Yang Jiechi, le plus haut responsable de la diplomatie du Parti communiste chinois ».

A Rome c’était évidemment des négociations sur des sujets bien plus larges que l’Ukraine, qui n’est qu’une bataille dans une immense guerre qui oppose les géants de ce monde. Cette rencontre, officiellement, n’a rien donné et les positions des uns et des autres ne semblent pas conciliables. 15 jours.

La réponse des Etats-Unis est sans ambiguïté.

« Nous regardons de très près dans quelle mesure la Chine ou tout autre pays fournit une assistance à la Russie, que ce soit une assistance matérielle, économique ou financière », a dit lundi le porte-parole du département d’État américain, Ned Price.

« Nous avons fait savoir très clairement à Pékin que nous ne resterions pas sans rien faire. Nous ne laisserons aucun pays compenser les pertes subies par la Russie » en raison des sanctions occidentales, a-t-il poursuivi ».

Voilà qui est clair.

Pourtant la Chine, c’est l’usine du monde et l’usine américaine également. Sanctionner la Chine, c’est vider tous nos rayons ou presque. Les Etats-Unis y semblent presque prêts.

C’est dire l’âpreté des négociations en cours.

Une passionnante période de 15 jours, comme suspendus.

L’Arabie Saoudite se tourne vers la Chine, et vers le Yuan !

Que nous dit le Wall-Street Journal qui n’est pas franchement une publication complotiste mais bien un média « officiel de référence » ? Que… L’Arabie saoudite est en pourparlers actifs avec Pékin pour fixer le prix d’une partie de ses ventes de pétrole à la Chine en yuans, ont déclaré des personnes au fait de la question. Une décision qui ébranlerait la domination du dollar américain sur le marché pétrolier mondial et marquerait un nouveau virage du premier exportateur mondial de brut vers l’Asie.

Les pourparlers avec la Chine sur les contrats pétroliers au prix du yuan sont interrompus depuis six ans, mais ils se sont accélérés cette année, les Saoudiens étant de plus en plus mécontents des engagements de sécurité pris par les États-Unis depuis des décennies pour défendre le royaume, ont indiqué ces personnes.

Les Saoudiens sont mécontents du manque de soutien des États-Unis à leur intervention dans la guerre civile au Yémen et de la tentative de l’administration Biden de conclure un accord avec l’Iran sur son programme nucléaire. Des responsables saoudiens ont déclaré avoir été choqués par le retrait précipité des États-Unis d’Afghanistan l’année dernière.

La Chine achète plus de 25 % du pétrole que l’Arabie saoudite exporte. Si le prix est fixé en yuan, ces ventes renforceront la position de la monnaie chinoise. Les Saoudiens envisagent également d’inclure des contrats à terme libellés en yuan, connus sous le nom de petroyuan, dans le modèle de tarification de la Saudi Arabian Oil Co. connue sous le nom d’Aramco ».

Le pétrodollar est évidemment un des attributs de la puissance américaine.

Souvenez-vous de cette phrase d’un dirigeant américain. « Le dollar ? Notre monnaie, mais votre problème ! »

Pour avoir une bonne position dans le Nouvel Ordre Mondial, il y a bien évidemment les forces armées et votre capacité à terroriser le reste du monde, mais il y a aussi l’économie et dans l’économie la domination monétaire. C’est pour cela que l’on parle de dédollarisation depuis quelques années.

Si le pétrole commence à se négocier en autre chose qu’en Dollar, c’est que l’Arabie Saoudite reçoit des garanties de protection de la Chine et qu’une immense négociation parallèle est menée par la diplomatie russe et chinoise pour contrer le Nouvel Ordre Mondial américain.

Nous ne sommes pas au bout de nos peines ni de nos surprises.

Surveillez l’Iran, l’Arabie Saoudite, comme le lait sur le feu.

C’est un nouveau partage du monde qui s’opère sous vos yeux dans cette période ou l’Histoire, la grande est en train de s’écrire.

Vous pouvez mettre à profit ces 15 jours pour vous préparer non pas au meilleur que nous espérons tous mais au pire que nous redoutons. C’est pour vous aider à comprendre le dessous des carte et à prendre les bonnes décisions que j’ai écrit le Flash STRATEGIE « Alerte Rouge extension du conflit en cours impacts économiques majeurs ». Dans ce dossier de 39 pages vous trouverez un décryptage précis des actions en cours et des forces qui s’affrontent et la manière dont elles le font, bien souvent de façon non conventionnelle et non militaire, vous trouverez également les 12 mesures d’urgence à prendre immédiatement et dans les 15 jours qui viennent. Je vous dis également quels sont les éléments et les paramètres d’alerte qu’il faut surveiller afin d’anticiper. Pour aller plus loin et pour vous abonner, tous les renseignements sont ici.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

15 jours, c’est aussi le temps qu’il vous reste pour remplir vos réserves car la disette vient.

Tic-tac, Tic-tac, Tic-tac…

Préparez-vous !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Laisser un commentaire

* Champs requis