Bientôt la fin pour les petits tickets de caisse

Par Olivier Sancerre Modifié le 25 novembre 2019 à 20h21
Tickets Caisse Disparition 1
10 MILLIARDSCe sont 10 milliards de tickets de caisse qui sont émis chaque année.

Les tickets de caisse délivrés automatiquement en magasin pour les petites sommes pourraient devenir de l'histoire et ce, dès l'année prochaine. Le gouvernement y est favorable, et une bonne partie des consommateurs également.

Plusieurs amendements déposés en commission du développement durable durant l'examen du projet de loi antigaspillage et économie circulaire visent à éliminer l'impression automatique des « petits » tickets de caisse. Dès 2020, les facturettes pour les montants de moins de 10 euros ne seraient plus imprimées de manière automatique, sauf si le client le demande. En 2021, ce sont les tickets de caisse pour les montants de moins de 20 euros qui seront supprimés, puis ceux de moins de 30 euros en janvier 2022. De quoi éliminer du paysage une bonne partie des 10 milliards de relevés qui sont imprimés chaque année… et qui bien souvent, finissent à la poubelle, voire sur le trottoir. Le gouvernement soutenant ces amendements, il est probable qu'ils soient votés et mis en œuvre.

Des papiers qui encombrent les poches

Le Parisien rapporte un autre amendement au projet de loi antigapillage, visant cette fois à éliminer l'impression automatique des tickets de carte bancaire. La date de 2022 est avancée pour cette initiative. Voilà qui aura pour effet de sensibiliser les consommateurs et l'opinion publique en général sur les effets du gaspillage. C'est aussi une manière de réaliser des économies sur le volume de papier englouti un peu inutilement par ces tickets de caisse. Si ces mesures nécessiteront des ajustements techniques du côté des distributeurs, les clients sont visiblement prêts pour de tels changements.

Le dématérialisé a la cote

Les initiatives de plusieurs enseignes, comme Decathlon, de ne plus proposer que des tickets envoyés par e-mail plutôt qu'imprimés, sont généralement bien accueillies par les consommateurs. Ces derniers commencent de plus en plus à intégrer les systèmes de paiement dématérialisés, pour régler avec un smartphone ou avec des cartes sans contact. Les tickets sont sur la pente descendante, ce qui est bon aussi pour l'environnement !

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Bientôt la fin pour les petits tickets de caisse»

Laisser un commentaire

* Champs requis