Bientôt la fin du roaming en Europe, mais attention aux pièges !

Par Emilia Capitaine Modifié le 12 juin 2017 à 14h53
Frais Itinerance Roaming Fin Ete 2017 Pieges Exceptions Hors Forfait
15 juinLe 15 juin 2017, tous les opérateurs français auront supprimé les frais d'itinérance dans l'Union européenne.

Avec la suppression du roaming, les opérateurs français ne surfactureront plus les appels, sms, et données consommées depuis l’Union européenne. Mais attention : si certains pays européens non membres de l’UE sont également concernés, la mesure ne s’appliquera pas partout.

Internet : attention à ne pas consommer trop de données

Le 15 juin 2017, SFR sera le dernier opérateur français à supprimer les frais d’itinérance au sein de l’Union européenne, conformément aux exigences de la Commission européenne. Les appels et sms émis ainsi que les données consommées depuis un pays membre de l’Union européenne ne seront donc plus facturés comme du hors forfait. Voilà une bonne nouvelle pour les voyageurs qui se retrouvaient parfois avec une facture salée après un séjour à l’étranger.

Pour l’internet mobile, les règles ne sont pas les mêmes pour tous les opérateurs : chez Free, le volume est plafonné à 5 Go/mois, chez Orange et Sosh, les données consommées à l’étranger sont décomptées de l’enveloppe totale disponible en France, chez SFR et Bouygues, le volume de données que l’on peut consommer à l’étranger dépend du forfait illimité auquel on a souscrit. Attention donc à bien vérifier les conditions de votre opérateur et de votre forfait avant de naviguer sur internet à l’étranger car en cas de dépassement, tous les opérateurs appliqueront les tarifs hors forfait.

A noter également que si vous effectuez un séjour de longue durée (supérieur à 4 mois) dans un pays de l’Union européenne sans prendre un abonnement local, votre opérateur pourra appliquer des frais supplémentaires ou vous demander de souscrire à une offre du pays dans lequel vous résidez. Cette mesure, prévue par Bruxelles, vise à éviter les abus et dérives.

Les pays non membres de l’UE concernés

La suppression du roaming ne vaut que pour l’Union européenne. Si vous utilisez votre smartphone en Serbie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Albanie et Macédoine, vous continuerez d’être surfacturés, car les opérateurs français n’ont pas étendu la fin du roaming à ces zones. En revanche, les frais d’itinérance seront supprimés pour l'Islande, la Norvège et le Liechtenstein, qui sont également non-membres de l’UE.

En ce qui concerne la Suisse et l’Andorre, également non-membres de l’UE, les règles varient en fonction des opérateurs et des forfaits. Orange/Sosh, et Red/SFR supprimeront les frais de roaming dans ces deux pays pour leurs forfaits illimités. Chez Bouygues Telecom (et B&You), cette suppression ne vaut que pour l’Andorre. Enfin, le forfait à 19,99 euros par mois de Free ne couvre ni l’Andorre, ni la Suisse.