Le nouveau billet de 10 euros débarque pour limiter la contrefaçon dans la zone euro

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 13 janvier 2014 à 15h26

Après le billet de cinq euros, au tour du billet orange de 10 euros de faire peau neuve. Pas par effet de style ou par mode hivernale, non, mais pour lutter encore mieux contre la contrefaçon. Ce nouveau billet de 10 euros arrivera dans vos poches en septembre prochain.

Le nouveau billet de 10 euros a donc été présenté ce lundi par la Banque Centrale Européenne. Le billet rentre, à l'image de son petit frère de cinq euros, dans la série de billets "Europe".

La contrefaçon de billets dans la zone euro en hausse de 23 % en 2013

Outre l'aspect extérieur du billet qui change quelque peu, la nouvelle coupure présente toute une série de modifications destinées à la préserver des contrefaçons, monnaie courante dans la zone euro. Actuellement, on estime que la contrefaçon des billets de 10 euros ne représente que 6,3 % du total des coupures contrefaites. On est loin des 75 % de billets contrefaits que représentent ceux de 20 et ceux de 50 euros. Reste que la contrefaçon progresse en Europe. Au second semestre 2012, 280 000 faux billets avaient été saisis, contre 353 000 billets au second semestre de l'an dernier.

La déesse Europe fait son apparition sur les billets de 10 euros

La principale nouveauté est donc, pour respecter également l'intitulé de la série de nouveaux billets, le visage de la déesse Europe, sur le côté droit du billet, au-dessus du symbole d'une fenêtre et d'un nombre représentant la valeur du billet. Un autre nombre, celui indiqué dans le coin inférieur gauche du billet, peut changer de couleur en inclinant la coupure, passant du vert au bleu.

Un billet plus résistant à l'usure

La dernière innovation est située sur le dos du billet, où ont été placées des lignes en relief, sur les bords du billet, toujours dans le but d'éviter les contrefaçons, mais également pour laisser la possibilité aux malvoyants de reconnaître le billet qu'ils tiennent dans leur main. Enfin, le billet présenté ce lundi à Francfort est réputé également plus solide, plus résistant à l'usure. Il est également prévu que les coupures de 20,50, 100 et 500 euros (interdits d'utilisation dans la plupart des commerces) soient remplacés dans les années à venir.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Le nouveau billet de 10 euros débarque pour limiter la contrefaçon dans la zone euro»

Laisser un commentaire

* Champs requis