Train, avion… si vous êtes positif à la Covid-19, le billet sera remboursé

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 28 juillet 2021 à 11h42
Vaccination Covid19 Ouverture 55 Ans Eligibilite
50%Plus de 50% de la population française a reçu l'ensemble des doses de vaccin nécessaires.

Alors que le nombre de cas de Covid-19 continue d’augmenter en France et que, désormais, on dénombre plus de 25.000 nouveaux cas quotidiens, les voyageurs étaient inquiets : que se passe-t-il s’ils se retrouvaient être positifs au moment de prendre le train ou l’avion ? D’autant plus qu’il faudra un Pass sanitaire valide pour monter dans les wagons et cabines dès août 2021.

Pass sanitaire dans les transports

Invité sur BFMTV/RMC mercredi 28 juillet 2021, Jean-Baptiste Djebbari, ministre des Transports, a donné quelques précisions sur ce qui attend les voyageurs dès lors que le Pass sanitaire entrera en vigueur. La date d’application reste encore inconnue car le gouvernement attend la validation de la loi par le Conseil d’État… et que celui-ci ne se prononcera pas avant le 5 août 2021.

L’entrée en vigueur attendu du Pass sanitaire sur les trains (TGV et Intercités) et dans les avions devrait donc intervenir durant la première semaine du mois d’août 2021. Dès lors, les voyageurs qui n’ont pas un schéma vaccinal complet devront présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures. Mais qu’en sera-t-il de leur billet si ces tests se révèlent positifs et qu’ils sont donc contraints de s’isoler et seront interdits de voyage ?

Le remboursement du billet en cas de test positif

La question restait en suspens, et les voyageurs avaient toutes les raisons de craindre que leur voyage ne soit perdu, tout comme leur argent. Ce ne sera pas le cas, a rassuré Jean-Baptiste Djebbari sur BFMTV. Le ministre a précisé que « la SNCF s’engage à rembourser le billet » en cas de test positif. Et il en sera de même pour le secteur de l’aviation.

Ainsi, bien que les vacances seront gâchées par le virus et que les voyageurs contaminés ne pourront ni décoller ni prendre le train, au moins le prix du billet ne sera pas perdu pour eux.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis