Pour le fisc américain, le bitcoin n’est pas une monnaie

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 26 mars 2014 à 14h44

Après le Japon, qui a décidé de taxer le bitcoin qu'il considère ni plus ni moins comme une chose imposable (lire ici), c'est au tour de l'administration fiscale américaine de déconsidérer ce que beaucoup appellent pourtant aujourd'hui une monnaie numérique. Les Etats-Unis réfléchiraient également à l'idée de l'imposer.

Sale temps pour le bitcoin !

Le bitcoin n'a pas de valeur légale aux Etats-Unis

"Les monnaies virtuelles peuvent être utilisées pour acheter des biens et des services ou être stockées comme investissement… mais elles n'ont pas de valeur légale". Voici qui est dit. Mercredi 26 mars, le fisc américain, l'IRS, a publié une note dans laquelle ils reconnaissent ne pas accepter le bitcoin comme monnaie.

Ainsi donc, le bitcoin sera dont sera traité comme une chose, un bien, à l'image de la politique japonaise au sujet de cette "monnaie numérique". C'est la première fois que les Etats-Unis se penchent sur le statut du bitcoin et plus précisément sur son statut fiscal. Ainsi le fisc américain réfléchit actuellement à une taxation des plus-values tirées du bitcoin, comme des gains sur un capital classique.

La monnaie numérique soumise à l'impôt sur le revenu

De plus, certains salaires versés en bitcoin seraient également soumis à l'impôt sur le revenu. Dans les faits, la valeur du salaire en bitcoin serait calculé en dollars au moment du versement, puis taxé comme un salaire classique. De quoi dégrader considérablement l'usage du bitcoin, dont la réputation n'est pas excellente sur le sol américain.

En effet, à la mi-mars, l'autorité américaine de régulation des marchés financiers avait précisé dans un communiqué que le bitcoin restait un investissement risqué facilitant notamment la fraude et les arnaques. Compte tenu de l'actualité mouvementée de cette monnaie numérique, le mot risqué prend, il est vrai, tout son sens.

Lire également : Roman : opération d'éradication... du bitcoin

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis