Brexit : la livre sterling au plus bas depuis 31 ans

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 4 octobre 2016 à 10h11
Brexit Cout Economie Royaume Uni Impact Vote
1,3%A cause du Brexit le Royaume-Uni pourrait voir sa croissance chuter de 1,3 % en 2017.

Si le Brexit n'a pas été à l'origine du cataclysme financier que beaucoup d'analystes attendaient, Theresa May avait prévenu que la sortie du pays de l'Union Européenne allait faire "mal". Après l'annonce de l'invocation de l'article 50 du traité de Bruxelles, qui régit la sortie des pays de l'UE, pour 2017, la livre sterling en a pris un sacré coup.

Le Brexit reste dans le flou, la Bourse s'inquiète

Concernant le Brexit, Theresa May a annoncé plusieurs choses à commencer par le fait que les entreprises travaillant dans la finance ne bénéficieraient pas d'accords particuliers ou avantageux. De quoi inquiéter le secteur pour lequel les accords avec l'Union Européenne sont plus que stratégiques. Plusieurs milliers d'entreprises britanniques espéraient donc bénéficier de droits particuliers qui, semble-t-il n'existeront pas.

De fait, il reste la question en suspens de savoir quel Brexit aura lieu. Le mieux, pour l'économie du pays, serait un Brexit "doux" où les accords seraient nombreux. Mais les propos de la Première ministre britannique font de plus en plus penser que l'option retenue sera un Brexit "dur".

La Bourse, sans surprise, commence sérieusement à s'inquiéter.

La Livre Sterling s'effondre

Après s'être un peu reprise de la chute liée à l'annonce de la victoire du camp du "leave" le 23 juin 2016, la livre sterling avait repris des couleurs durant l'été tout en gardant des niveaux très bas par rapport au début de l'année 2016. Les propos tenus par Theresa May lundi 3 septembre 2016 n'ont fait qu'empirer la chose.

Le mois de mars 2017, date à laquelle l'invocation de l'article 50 devrait avoir lieu, s'approchant, la Livre Sterling a chuté à un niveau jamais vu depuis 31 ans dans le pays face au dollar. Elle s'échangeait, le mardi 4 octobre 2016, contre 1,2769 dollar, mois que les 1,2798 dollar du lendemain du résultat du référendum.

Un tel niveau de change reste largement au-dessus du minimum historique de 1,05 dollar atteint en février 1985 selon la BBC.

La livre sterling a également chuté face à l'euro et s'échangeait pour 1,1431 euro mardi 4 octobre 2016.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Brexit : la livre sterling au plus bas depuis 31 ans»

Laisser un commentaire

* Champs requis