Budget : quelles autoroutes éviter cet été ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 5 juillet 2016 à 14h37
2016 Augmentation Tarif Peage Autoroute Copntrat Rente Gestionnaires
16,4%En dix ans, les tarifs autoroutiers ont bondi de 16,4.%

À quelques jours des premiers grands départs de l'été, Linternaute.com fait le point et publie son classement 2016 des autoroutes les plus chères. Histoire de savoir quel tronçon éviter pour pouvoir s’offrir quelques glaces à la place sur la plage !

Des tarifs jugés "exorbitants"

D’abord, il faut savoir qu’au 1er février 2016, les tarifs des péages autoroutiers ont à nouveau augmenté de 1,12 % en moyenne. Cette hausse résultait des accords passés entre l’Etat et les sociétés concessionnaires en avril 2015 après un conflit de plusieurs mois. La ministre de l’environnement, Ségolène Royal avait pourtant promis début décembre que l’augmentation des tarifs de péage serait inférieure à l'inflation…

Résultat, en dix ans, les tarifs autoroutiers ont en effet bondi de 16,4% selon les chiffres de 40 Millions d'Automobilistes. Alors même que selon un rapport de la Cour des comptes, les sociétés d’autoroutes ont engrangé un trop perçu de 20 % ; pour 100 € de péages réglés par les automobilistes, 20 € sont empochés comme bénéfice net.

L’association déplore d’ailleurs le fait que « ces tarifs exorbitants dissuadent les automobilistes de l’emprunter » alors que « l’autoroute est le réseau routier le plus sécuritaire ».

Autour de 10 centimes le kilomètre

Reste que toutes les sociétés d'autoroutes n'ont pas augmenté leurs tarifs de la même manière.

L’Internaute explique que « l'A19, déjà l'une des autoroutes les plus chères de l'Hexagone, avait vu son prix encore augmenter en 2015 ». Elle reste parmi les plus chères en 2016 avec un prix de plus de 15 centimes le kilomètre.

L'A65 entre Langon et Pau se place deuxième de ce classement avec un ticket de péage à 23,30 euros pour boucler l'itinéraire complet, soit plus de 16 centimes par kilomètre.

Seule l'autoroute urbaine A14 avec son tunnel à la sortie de Paris fait mieux avec la somme record de 53 centimes le kilomètre sur les créneaux horaires les plus onéreux.

Au final, sur les près de 40 axes autoroutiers compilés dans cette étude, la moyenne tourne autour de 10 centimes d'euros le kilomètre mais varie grandement en fonction des autoroutes et des concessionnaires.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis