Caddie, le fabricant des chariots de supermarché, en cessation de paiement

Par Olivier Sancerre Modifié le 5 janvier 2022 à 14h23
Caddie Redressement Judiciaire 1
30 MILLIONSEn 2018, Les Ateliers réunis Caddie réalisait 30 millions d'euros de chiffre d'affaires.

La crise sanitaire a réduit la trésorerie de l'entreprise Caddie à néant. Le constructeur des fameux chariots de supermarché s'est déclaré en cessation de paiement et devra subir un redressement judiciaire.

Caddie est devenu synonyme de chariot de supermarché, le nom est entré dans le langage courant. Mais derrière ce produit emblématique de la grande distribution, se cache une entreprise basée en Alsace. Et elle est mal en point en raison de la crise sanitaire. Les Ateliers réunis Caddie, qui compte 140 salariés, se sont déclarés en cessation de paiement auprès du tribunal de Saverne, dans le Bas-Rhin : la trésorerie est tout simplement à sec. L'entreprise est désormais en attente des conditions de sa mise en redressement judiciaire.

Deux redressements judiciaires en 2012 et 2014

Né en 1928, Caddie a accompagné l'explosion de la société de consommation et de la grande distribution. Mais après de nombreux succès, l'entreprise a connu une spirale de difficultés qui l'a poussé à deux redressements judiciaires, en 2012 et 2014. En 2018, le groupe polonais Damix devenait le nouveau propriétaire en achetant 70% du capital des Ateliers réunis. Durant l'été 2020, la direction procédait à la suppression de 50 postes, réduisant les effectifs à 140 personnes, et regroupant la production à Dettwiller (Bas-Rhin).

La crise sanitaire épuise la trésorerie

La crise sanitaire a porté un coup très rude au chiffre d'affaires de Caddie, la majorité de ses clients étant à l'extérieur. L'entreprise a ensuite fait face aux difficultés d'approvisionnement qui touchent toute l'industrie, ainsi qu'à la hausse des coûts des matières premières, en premier lieu de l'acier qui est le principal matériau des chariots de supermarché. Enfin, l'usine a subi un cluster, ce qui a provoqué l'annulation de plusieurs journées de production. Résultat : la trésorerie n'a pas tenu.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Caddie, le fabricant des chariots de supermarché, en cessation de paiement»

Laisser un commentaire

* Champs requis