86 % des cadres parisiens veulent quitter l’Ile de France pour la province

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 12 avril 2013 à 8h34

Paris restera toujours Paris, mais il y en a pour qui l'envie de s'en échapper devient de plus en plus pressante.

Ce sont les cadres parisiens. Selon une enquête Cadremploi pour le JDD, 86 % d'entre eux rêveraient de quitter l'Ile de France pour s'installer en province, dans le but évidemment de bénéficier d'une meilleure qualité de vie. Quitter la région parisienne est également synonyme ici de changement de vie et d'orientation professionnelle.

Ainsi, alors que 86 % des cadres franciliens pensent quitter la région parisienne dans les années à venir (et plus d'un tiers dans les mois à venir), 70 % sont prêts à envisager une totale reconversion professionnelle, soit un changement de métier pour une nouvelle vie. Selon l'étude Cadremploi, la raison première de ces changements de vie serait la recherche d'un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, c'est d'ailleurs le cas pour 27 % des personnes interrogées.

L'autre raison, plus matérielle, c'est l'intérêt croissant pour les régions, ou bien pour une ville en particulier, ainsi bien sûr que les prix de l'immobilier, plus attractifs en province. C'est le cas pour 18 % des personnes interrogées dans cette étude. Et alors que l'hiver joue les prolongations sur la région parisienne, ce sont les régions du Sud de la France qui sont les plus attirantes. 50 % des cadres franciliens s'y verraient bien avec toutefois une nette préférence pour le Sud-Ouest (27 %). Les régions de l'Ouest comme la Bretagne et la Loire-Atlantique séduisent également 20 % des personnes interrogées.

Plus globalement, le Grand-Ouest attire les sondés pour son potentiel économique : pour 41 % d'entre eux, le pouvoir d'achat y est meilleur… Et en terme d'opportunités professionnelles, c'est la région Rhônes-Alpes qui sort du lot avec 29 % des cadres qui estiment que c'est ici que les perspectives professionnelles sont meilleures.

Fiche technique :

Etude réalisée par Cadremploi pour Le Journal du Dimanche sur un échantillon de 1134 personnes inscrites sur le site Cadremploi.fr.
Mode de recueil : les interviews ont été réalisées par le biais de questionnaires auto-administrés en ligne.
Dates de terrain : Du 19 au 21 mars 2013

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.