Carburant : les aoûtiens pourront profiter de la ristourne de 18 centimes

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 7 juin 2022 à 12h10
Remise Carburant Stations Services 2022
10 CENTIMES €Un litre de diesel coûte 10 centimes d'euro de moins qu'un litre d'essence.

Dès l’annonce de la mesure, entrée en vigueur le 1er avril 2022, la question se posait : est-ce que le gouvernement allait réellement traiter différemment les ménages qui ont prévu de partir en juillet 2022 et ceux ayant prévu des vacances en août 2022 ? Après des mois de silence, Emmanuel Macron a confirmé que non.

Ristourne sur le carburant : maintenue en août 2022

Si l’exécutif semblait avoir pris conscience du problème, aucune annonce officielle n’avait été faite. Or, ça aurait conduit à un problème : la mesure visant à réduire le prix des carburants à la pompe se terminait le 31 juillet 2022, ce qui aurait provoqué une hausse nette de 18 centimes d’euro en plein été, dès le 1er août 2022.

Interrogé par La Dépêche du Midi à ce sujet, entre autres, Emmanuel Macron a finalement donné la réponse tant attendue : la ristourne gouvernementale sur le prix des carburants à la pompe va être prolongée au moins un mois. La baisse de 18 centimes sera donc en vigueur à la fois en juillet 2022, comme prévu, mais aussi en août 2022. Aucune date précise de fin n’a été évoquée par le Président, mais il a prévenu : « il faudra aller vers des dispositifs plus ciblés comme sur l'essence avec un dispositif pour les gros rouleurs dès cet automne ».

Les ménages devront donc s’attendre à une hausse des prix des carburants après la Rentrée 2022.

L’écart de prix entre le diesel et l’essence se creuse

Sur le front des carburants, en outre, le diesel retrouve son avantage concurrentiel par rapport à l’essence. Après avoir coûté plus cher que cette dernière durant quelques semaines, le prix du diesel évolue à la baisse plus rapidement que celui de l’essence.

Selon les données du ministère de la Transition écologique, publiées lundi 6 juin 2022, alors que l’essence affiche une baisse de prix de 0,9 centime le litre sur une semaine, le prix du diesel chute de 2,4 centimes.

Désormais, avec un diesel qui coûte, en moyenne, 1,8281 euro le litre en France, l’écart entre les deux carburants atteint plus de 10 centimes d’euro, soit 6 euros le plein de 60 litres. Pour un litre d’essence SP95-E10 il faut en effet débourser en France en moyenne, 1,9293 euro.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis