Pour l’ONU, le monde n’est pas suffisamment préparé aux conséquences du changement climatique

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par RSE Magazine Publié le 3 avril 2014 à 12h23

Le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) a publié lundi 31 mars un rapport sur la vulnérabilité du monde face aux conséquences du réchauffement climatique. En parallèle de la lutte contre les évolutions climatiques, les experts recommandent de se préparer aux différents dangers identifiés.

Pour l'ONU, le monde n'est pas suffisamment préparé aux conséquences du changement climatique

Le rapport « Changements climatiques 2014 : conséquences, adaptation et vulnérabilité » du GIEC a été publié lundi 31 mars. Créé par l'Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations-Unies pour l'environnement (PNUE), le GIEC a pour vocation de fournir aux institutions internationales des données et expertises sur l'état du réchauffement climatique.

Le jour de la publication de cette dernière étude, le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a déclaré que ce travail « confirmait que les effets des changements climatiques causés par les humains sont déjà importants et étendus, affectant l'agriculture, la santé humaine, les écosystèmes terrestres et océaniques, les approvisionnements en eau et certaines industries. » Reprenant les conclusions du document, le porte-parole du responsable sud coréen a invité « tous les pays à agir rapidement et courageusement, à tous les niveaux, pour venir avec des annonces et des mesures ambitieuses au Sommet sur le climat le 23 septembre 2014 et à faire tous les efforts nécessaires pour arriver à un accord global légal sur le climat d'ici à 2015. »

Lire la suite sur RSE Magazine

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Le site http://www.rse-magazine.com a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

Laisser un commentaire

* Champs requis