Mutuelles : faites jouer la concurrence !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Partenaire Modifié le 29 juin 2017 à 20h18
Choisir Mutuelle Mutualia Sante Hopital Securite Sociale
29 millionsEn 2017, 29 millions de Français n'ont pas de complémentaire santé.

Alors que l’association UFC-Que Choisir fait état d’une hausse globale de 1,5 % du coût des complémentaires santé, bien choisir sa mutuelle est plus que jamais d’actualité.

Les mutuelles sont toujours plus chères : faire les bons choix est devenu une obligation

Selon UFC-Que Choisir, la hausse moyenne du coût des mutuelles a été de 1,5 % sur un an. Si on prend pour exemple un contrat à 60 euros par mois, cette hausse représente tout de même 11 euros sur un an. Et il ne s’agit là que d’une moyenne, puisqu’un tiers des organismes ont augmenté leurs tarifs de 4 % et plus en un an, certains ayant même opéré une hausse de 8 %.

Si un grand nombre de Français n’ont plus à se soucier du choix de leur mutuelle parce qu’ils sont salariés et que depuis le 1er janvier 2016, les employeurs sont tenus de leur offrir une complémentaire santé, tout le monde n’est pas aussi choyé en France. Les micro-entrepreneurs (qui, dans les faits, remplissent d’ailleurs souvent un rôle de salarié), de même que les chômeurs et les retraités, ne bénéficient pas de ce type de couverture. En 2017, 29 millions de Français, soit 45 % de la population, sont dans cette situation.

Mais un point est tout de même positif : ces personnes peuvent en revanche choisir librement leur mutuelle en optant pour le contrat le plus avantageux pour eux pour un coût qu’ils connaîtront à l’avance.

Les offres modulables sont bien positionnées pour capter de nouveaux clients

Face à la concurrence, certaines mutuelles jouent la carte de l’ouverture en rendant leur offre le plus modulable possible. Chez Mutualia (disponible sur mutualia.fr), par exemple, le client peut choisir entre le remboursement des seuls frais d’hospitalisation, un remboursement à 100 %, 125 %, 150 % ou 200 % . Des options « renfort » existent également pour se faire rembourser davantage de frais dentaires et d’optique.

Enfin, des options facultatives permettent de bénéficier d’une enveloppe de 90 euros par an à utiliser pour différentes prestations dont un forfait sevrage tabagique, un forfait vaccins, un forfait contraception, … En optant pour un forfait à 120 ou à 150 euros, on a même droit au remboursement des frais d’entretien de l’appareillage auditif, de fournitures pour l’incontinence et de frais d’accompagnement à l’hôpital (pour les plus de 60 ans).

Laisser un commentaire

* Champs requis