Chômage historique : un « héritage » selon le gouvernement

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Elisabeth Guedel Modifié le 8 juin 2012 à 5h33

Eco Digest du 8 juin 2012 (1) – Le taux de chômage en France n’a jamais été aussi élévé depuis 13 ans, selon le Bureau international du travail (BIT). Il atteint 9,6 % de la population active, voire 10 % avec les départements d’Outre-mer, en hausse pour le 3e trimestre consécutif. Plus d’un jeune sur cinq ne trouve pas de travail et, malgré le recul de l’âge du départ à la retraite à 62 ans, le nombre de chômeurs de plus de 50 ans a augmenté. Le gouvernement Ayrault parle d’”héritage” de son prédécesseur, le taux de chômage si situant à 8,5 % de la population, DOM inclus, à l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée en 2007.

C’est le patron de l’Afpa qui va rechercher un travail : Jean-Luc Vergne a démissionné mercredi de l’Association pour la formation professionnelle des adultes. L’Afpa connaît de graves difficultés financières depuis que l’État ne subventionne plus les organismes de formation. La situation s'est accentuée avec le désengagement de la banque Dexia. Le premier organisme français de formation est désormais suivie par le Comité interministériel de restructuration industriel, le CIRI, chargé d’aider les entreprises en difficulté. Le ministre du Travail, Michel Sapin, a confirmé l’implication du gouvernement avec les régions afin que l’Association joue un “rôle essentiel pour la qualification des demandeurs d’emploi”.

Dans Les Echos, la ministre du Droit des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem, estime que les mesures prises par le gouvernement vont dans le bon sens, celui de l’égalité professionnelle homme-femme.Le coup de pouce au SMIC concernera pour 70 % des femmes et le décret sur les retraites a pris en compte les congés maternité". Pas de nouvelle loi à attendre mais le sujet sera “au coeur de la grande conférence sociale de juillet”. Notamment la lutte contre le temps partiel contraint qui touchent “70% des femmes selon la ministre.

La baisse des loyers à la relocation est populaire, selon les résultats d'un sondage LCI-Tilder. 74 % des Français approuvent cette nouvelle mesure, toutes tendances politiques confondues. Lire l’analyse de Frédéric Latrobe pour Economie Matin.

- Le maire de Paris soulagé : le PSG restera bien au Parc des Princes. Les dirigeants qataris du club de football ont proposé à Bertrand Delanoë de rénover l’enceinte sportive de la porte d'Auteuil en deux temps : des travaux de rénovation avant l’Euro 2016 pour offrir de bonnes conditions d’accueil. Puis une deuxième tranche de travaux après l’évènement sportif pour transformer le Parc des Princes en une “enceinte digne des plus grands clubs européens”... ou qataris.


Aucun commentaire à «Chômage historique : un « héritage » selon le gouvernement»

Laisser un commentaire

* Champs requis