Club Med : le chinois Fosun remporte la bataille boursière

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 5 janvier 2015 à 9h27

Ce fut l'OPA la plus longue de l'histoire de la Bourse française mais maintenant c'est terminé. Avec la victoire des chinois de Fosun sur l'italien Andrea Bonomi : on parle bien sûr de l'OPA sur le Club Med qui a tenu en haleine la Bourse française et les investisseurs durant toute l'année 2014. Vendredi 2 janvier 2015 Andrea Bonomi annonce déclarer forfait et ne plus surenchérir. Le Club Med devient donc chinois.

Le Club Med montera en gamme

Les chinois de Fosun, désormais premiers investisseurs du Club Mediterranée, n'ont jamais caché leur programme : le Club Med sera coté en Asie et va surtout monter en gamme : au revoir les club notés « trois tridents » et bonjour les quatre et cinq tridents. Au revoir la clientèle moyenne et bonjour la clientèle riche.

La raison ? La rentabilité, bien supérieure pour les villages haut de gamme que pour les autres. Et tant pis si l'ADN du Club Med changera : de village vacances familial il deviendra village vacances de luxe. Surtout en Asie, principal axe de développement du nouveau Club Med chinois, et au Brésil où l'investisseur Nelson Tanure, entré également au capital du groupe, espère lancer la marque... toujours dans le luxe.

24,60 euros l'action pour le Club Med

Au final, donc, c'est la dernière surenchère de Fosun à 24,60 euros l'action, qui aura gagné. Andrea Bonomi estimant qu'à ce prix, 939 millions d'euros, il n'était plus intéressant de surenchérir. L'OPA sera lancée en janvier 2015 après les divers passages formels auprès de la AMF.

Fosun, toutefois, aura payé le Club Med 45% de plus que ce que le groupe chinois avait prévu : initialement l'offre sur les villages vacances au trident, lancée en juin 2013, était de 17 euros par action.

Alors il y a plutôt intérêt que cette montée en gamme fonctionne car les investissements annoncés pourraient atteindre 1,1 milliard d'euros, essentiellement en Asie et au Brésil. Et tant pis si 36% de la clientèle du Club Med est encore française.

Club-med-devient-chinois-changement-adn-montee-gamme-fosun-opa-bonomi

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio