Va-t-on pouvoir faire du shopping tous les dimanches en janvier ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Quitterie Desjobert Modifié le 28 décembre 2020 à 15h57
Commerc%cc%a7ant Ouverture Dimanche Chiffre Affaires
20%Certains commerçants ont perdu plus de 20% sur l'ensemble de l'année 2020.

Alors que le gouvernement n'exclut pas un troisième confinement, les commerçants inquiets pour leur avenir économique demandent à pouvoir ouvrir tous les dimanches de janvier.

Face au recul des aides, les commerçants veulent ouvrir plus

La pandémie a mis à mal les caisses des commerçants, qui s'alarment de la dégringolade de leur chiffre d'affaires mais pas seulement. À compter du 1er janvier 2021, le fonds de solidarité universel prévoyant une indemnité pour les entreprises ayant perdu 50% de leur chiffre d'affaires prendra fin. Face à la diminution des aides et un avenir économique incertains, les commerçants demandent à ouvrir plus et notamment les dimanches de janvier.

L'association de fédérations Conseil du commerce de France (CDCF), qui regroupe une trentaine de fédérations professionnelles du commerce, explique pourquoi elle souhaite cette ouverture dominicale en janvier : « Nous comptons vivement sur l'Etat pour soutenir les entreprises du secteur, et pas uniquement les plus petites car plusieurs réseaux d'enseignes sont proches de la cessation définitive d'activité ». L'association demande de « pouvoir ouvrir tous les dimanches de janvier ».

Un avenir économique incertain

L'avenir économique incertain préoccupe énormément les commerçants et notamment ceux ayant été considérés comme non-essentiels et donc fermés pendant de longs mois en 2020. Le CDCF précise que « malgré une bonne reprise de la consommation liée au Black Friday et aux achats de fin d'année, le chiffre d'affaires reste en deçà de leurs prévisions. » Dans les secteurs de l'habillement, de la cosmétique et de la bijouterie notamment, le recul du chiffre d'affaires sur l'année 2020 a été de plus de 20%.

Face à cette situation économique, le président du Conseil du commerce de France, William Koeberlé craint une vague de faillite. « De nombreux commerçants pourraient décider de baisser définitivement leur rideau pour éviter de creuser leurs pertes et faire perdurer une situation économique insurmontable ».

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste économique et politique

Aucun commentaire à «Va-t-on pouvoir faire du shopping tous les dimanches en janvier ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis