Le Brexit plombe le commerce entre l’UE et le Royaume-Uni

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 19 mars 2021 à 9h20
Brexit Accord In Extremis 2
59,5%Les exportations du Royaume-Uni vers l'UE ont chuté de 59,5% sur un an en janvier 2021.

Le Brexit a eu lieu, très précisément le 1er janvier 2021. Eurostat a donc décidé de faire les comptes : quel a été l’impact du premier mois du Brexit, donc janvier 2021, sur les échanges entre l’Union européenne et le Royaume-Uni ? Sans surprise, énorme. De quoi, peut-être, faire réfléchir celles et ceux qui appellent au Frexit dès qu’ils en ont l’occasion.

Le commerce entre les deux côtés de la Manche dégringole

Les données publiées par Eurostat sont similaires, mais légèrement différentes du fait d’un calcul lui-même différent, de celles de l’Office national des statistiques (ONS) britannique. Selon les statistiques européennes, l’UE a exporté vers le Royaume-Uni 27,5% de biens et services de moins en janvier 2021 par rapport à janvier 2020. C’est beaucoup, plus d’un quart, mais la chute reste contenue.

C’est dans le sens inverse qu’elle est bien plus importante : désormais taxés, les biens et services britanniques vendus aux Européens ont pris un coup dur et ont chuté de 59,5% sur un an, selon Eurostat. Une situation qui risque de mettre les bâtons dans les roues du Royaume-Uni alors que la reprise est attendue en 2020, après la crise sanitaire.

Néanmoins, le pays de Sa Majesté ayant pris de l’avance par rapport à l’Europe sur le plan des vaccins, les deux faits pourraient en partie se compenser.

L’exemple de l’Irlande est plus que parlant

Le même jour qu’Eurostat, l’Irlande a publié ses propres chiffres sur la baisse des importations et exportations en provenance et vers le Royaume-Uni. Les deux pays sont historiquement très liés, et disposent même d’une frontière terrestre en Irlande du Nord. Leurs relations commerciales devraient donc être plus stables.

Pourtant, ce n’aura pas été le cas : l’Irlande a importé près d’un milliard d’euros de produits en moins en janvier 2021 par rapport au même mois de 2020, soit… une chute de 65% selon l’Office central des statistiques irlandais. L’importation de nourriture a même chuté de 75% le même mois, contre 13% pour l’ensemble de l’Union européenne.

Inversement, les exportations de l’Irlande vers le Royaume-Uni auront été bien moins impactées, chutant de seulement 149 millions d’euros (-14%). On notera la particularité des liens entre l’Irlande et l’Irlande du Nord : importations et exportation étaient, en janvier 2021, en hausse sur un an, respectivement de 10% et de 17%.

Pour approfondir sur le Brexit et la crise de l'Union européenne, nous vous conseillons l'ouvrage "L'Union européenne en crise", écrit par Jacques Martineau et Georges Seguin et disponible ici : https://www.clubespace21.fr/spip.php?article1814 (Accédez au lien via Firefox ou Safari, un souci lié à l'incendie chez OVH empêche l'accès sur Chrome)

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Le Brexit plombe le commerce entre l’UE et le Royaume-Uni»

Laisser un commentaire

* Champs requis