Les commerces ouverts tous les dimanches cet été ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 7 mai 2020 à 7h30
Fraude Tva Brcy Montant Estimation Recettes Fiscales
43,2%La TVA représente 43,2% des recettes de l'Etat.

Comment relancer la consommation, moteur de l’économie française, après deux mois de fermeture totale et un déconfinement qui s’annonce progressif et compliqué ? Le gouvernement aurait une piste : permettre l’ouverture exceptionnelle des commerces le dimanche durant l’été 2020.

Une mesure temporaire pour relancer la consommation

Alors que les Français ont perdu leurs habitudes et leurs repères, rien ne permet de dire si le shopping aura un succès majeur après le confinement. Or, la consommation représente plus de la moitié du PIB de la France, en temps normal. Moins de consommation c’est donc moins de croissance et, bien évidemment, moins de revenus pour les commerces et l’État puisque ce dernier récupère la TVA.

Le ministère de l’Économie réfléchit donc à des solutions pour que les Français recommencent à consommer et, parmi elles, une proposition commence à se frayer un chemin : celle de l’ouverture le dimanche. Généralement limitée par la loi, l’ouverture le dimanche laisserait non pas un (le samedi), mais deux jours pour faire du shopping.

Lisser le nombre de personnes dans les magasins

Rien n’est encore décidé et si Bercy opte pour une telle solution, le ministère précise que ce ne sera que durant quelques mois. « Jusqu’à fin juin ou fin juillet », précise le ministère de l’Économie à BFMTV.

L’idée a de quoi séduire : outre une double journée de shopping, cela permettrait aussi de lisser le nombre d’acheteurs ; ces derniers n’auront donc pas à se ruer dans les magasins le samedi, pouvant attendre le dimanche. Il y aurait alors moins de personnes dans les rues ce qui permettrait de respecter la distanciation sociale.

Toutefois, il y a un risque : si les acheteurs ne sont pas au rendez-vous et que les commerces ouvrent le dimanche, alors ce sera une perte pour eux. Ils devront payer à leurs salariés un salaire majoré… sans rentrer dans leurs frais.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio