Jérome Kerviel : La Cour de Cassation confirme la condamnation pénale mais casse les dommages et intérêts

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 19 mars 2014 à 13h34

Trois ans de prison ferme et 4,91 milliards d'euros de dommages et intérêts, voici la condamnation à laquelle Jérome Kerviel était exposé et pour laquelle il avait formé un pourvoi en cassation. Celui-ci, suspensif, lui a permis de quitter le territoire national pour rendre visite au Pape à Rome qui l'a reçu en audience privée. Il est désormais en pélerinage à pied quelque part entre Rome et la France, "entre Modène et Parme" affirment ses avocats.

La Cour de Cassation qui rendait son jugement mercredi 19 mars a confirmé la condamnation à de la prison ferme, mais cassé l'arrêt de la cour d'appel le condamnant à des dommages et intérêts. Lorsqu'un arrêt est cassé, même partiellement, il est transmis à une cour d'appel qui doit se prononcer à nouveau sur l'affaire. Cela permettra t-il aux avocats de Jérome Kerviel d'obtenir un sursis à éxecution de la peine de prison ? C'est la cour d'appel de Versailles qui a été désignée par les sages de la Cour de Cassation. Elle devra se prononcer une nouvelle fois sur l'affaire dans les 12 à 18 mois à venir.

Plus d'informations sur la condamnation de Jérome Kerviel dans quelques minutes sur Economiematin.fr

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis