Conforama veut chiper Darty à la Fnac

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 2 mars 2016 à 6h56
Fnac Darty Conforama Offre Mariage Fusion Complication
856 MILLIONS €L'offre de la Fnac valorise Darty 856 millions d'euros

"Si quelqu'un a quelque raison que ce soit de s'opposer à ce mariage, qu'il parle maintenant, ou se taise à jamais" dit la formule. Dans le cas du mariage entre Darty et la Fnac, le premier se faisant racheter par la deuxième, quelqu'un a parlé. Tard, certes, mais avec une offre qui pourrait bien faire capoter les plans d'Alexandre Bompard. Conforama se serait rapproché de Darty pour lui faire une contre-offre.

Titres Fnac ou cash ? le choix crucial

La différence entre les deux offres est minime au niveau du prix mais pourrait être cruciale pour la suite des événements : alors que la Fnac valorise Darty 856 millions d'euros que le groupe paierait en actions Fnac, Conforama, détenue par le groupe sud-africain Steinhoff depuis 2011, offrirait une bonne grosse mallette de billets.

Selon le Financial Times, qui dévoile ces discussions, confirmées par le Figaro, Steinhoff pourrait en effet faire une offre 100 % cash pour le spécialiste de l'électroménager. Les actionnaires seraient donc d'autant plus contents. La seule offre de la Fnac en cash ne présente qu'une mallette de 95 millions d'euros en liquide, et le reste toujours en actions Fnac.

Moins de synergies mais plus de libertés ?

L'offre de Steinhoff a des points forts et des points faibles : si la fusion entre Darty et la Fnac permettrait de créer des synergies, selon le projet, de près de 85 millions d'euros, les deux groupes français sont en concurrence sur certains produits, notamment la high-tech. Il en est de même pour Conforama, qui vend également de l'électroménager mais qui est plus spécialisé dans le mobilier (numéro 2 du secteur en France).

La fusion entre Conforama et Darty permettrait donc moins de synergies mais a l'avantage d'offrir potentiellement à Darty plus de moyens pour son développement. Conforama est plus rentable que Darty et une partie de ces gains pourraient bénéficier à ce dernier.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio