Burkina Faso et Niger : reliés par une connexion à fibre optique

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Economie Matin Afrique Publié le 1 novembre 2012 à 15h05

Le Burkina Faso et le Niger sont maintenant reliés par une connexion à fibre optique. La cérémonie d’inauguration de leur interconnexion s’est déroulée à Fada N’Gourma le 29 octobre dernier. Elle a été co-présidée par Gilbert Noël Ouédraogo, le  ministre burkinabè des Transports, des postes et de l’économie numérique et Salifou Labo Bouché, le ministre nigérien de la Communication et des nouvelles technologies de l’information. 

La liaison établie entre les deux pays, dirigée par l’Office national des télécommunications (Onatel) et la Société nigérienne des télécommunications (Sonitel), permettra de répondre à la demande croissante de services informatiques dans les deux pays, de réduire les coûts de l’Internet et de la téléphonie. C’est l’aboutissement d’un projet communautaire conduit par l’Union économique et monétaire Ouest africaine (Uemoa) dans le cadre de son programme d’action pour l’amélioration des télécommunications.

Initié depuis 2000, ce projet prévoyait le développement et la modernisation des infrastructures, notamment les liaisons inter-états par fibre optique. Lors de la concertation des ministres en charge des télécommunications et des TIC du Bénin, du Burkina et du Niger, tenue à Niamey les 14 et 15 mai 2009, l’importance de cette interconnexion avait encore été rappelée. Elle permettra de resserrer la connectivité régionale et internationale large bande. Mais surtout, elle permettra à la sous région de disposer et surtout d’une connexion de secours en cas de rupture de la fibre optique qui donnait accès depuis 2008 aux câbles sous-marins SAT3 via le Bénin.

 

Laisser un commentaire

* Champs requis