FACEEA, ou comment agir tout de suite sur l’efficacité énergétique de nos PME

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Jean-Pierre Riche Modifié le 15 juillet 2013 à 9h38

C'est un concept unique en son genre ! Alors que la France est en plein débat sur la transition énergétique, des acteurs comme Okavango-energy, l'ANIA et EDF viennent ensemble de démarrer FACEEA, un projet opérationnel destiné aux PME.

Ce programme national de Formation à l'Action pour la Compétitivité Énergétique des Entreprises Agroalimentaires (FACEEA) lancé en février 2013, est agréé par le Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, et soutenu par le ministère de l'Agriculture. Bâti pour répondre aux attentes des industriels du secteur, ce programme a pour but de sensibiliser les 10 000 entreprises de l'agroalimentaire mais surtout d'accompagner et de former 1000 PMI, à l'efficacité énergétique.

Réduire la consommation énergétique, nouvel enjeu de compétitivité

L'efficacité énergétique représente un nouvel enjeu de compétitivité pour nos entreprises. Il est désormais essentiel pour ces dernières d'appréhender cette problématique de manière globale et structurée pour maximiser les gains. Réduire leur consommation énergétique grâce à la mise en place de processus et équipements moins énergivores, permet aux entreprises d'avoir un impact positif sur la planète comme sur leur facture énergétique.

Construit par Okavango-energy avec l'aide de Manitude, un cabinet pédagogique, le programme FACEEA de formation-action, permet à chaque entreprise d'atteindre rapidement des résultats concrets sur la base d'un auto diagnostic, et d'un plan d'action individualisé.

Les premières formations ont commencé en Mai. Pour Monique Arnold-Gaulhiac, chargée de mission au sein du Ministère de l'Agriculture, et venue en auditeur libre « Cette formation s'inscrit dans la lignée des directives européennes déjà instaurées sur l'efficacité énergétique, notamment dans son aspect managérial d'économie d'énergie. L'environnement en entreprise étant affaire de décision, le fait que les dirigeants eux-mêmes s'y impliquent aura donc un impact considérable ».

Comme l'explique Guillaume Barberon, Directeur d'Exploitation de « Festins de Bourgogne » un des participants à la première session: « En plein projet de construction d'une nouvelle usine, ce programme entrait en adéquation avec notre vision, celle d'y intégrer la question de l'efficacité énergétique. Au-delà de l'aspect environnemental, l'aspect économique est également à prendre en compte. Pour rester concurrentiel, il faut être plus innovant ou mieux maitriser notre consommation d'énergie » ajoute-t-il.

Pour Jean-Pierre Riche, président d'Okavango-energy et principal instigateur de ces formations «depuis plusieurs années nos programmes LeanergyTM d'efficacité énergétique permettent à nos clients d'économiser jusqu'à 50% d'énergie. FACEEA bénéficie de notre expérience et de celle de EDF Entreprises. Il vise à réduire de 20 à 30% les consommations d'énergie des PME participantes et développer, par là même, leur compétitivité ».

Et pour une meilleure efficacité, les dirigeants se doivent d'assumer une responsabilité sociétale et de s'investir dans ce projet fédérateur : « Il faut y aller avec une réelle envie de s'engager ! Ces formations sont là pour nous sensibiliser mais aussi pour se fixer des objectifs, c'est donc un challenge positif pour nous comme pour l'environnement ! » conclut Guillaume Barberon.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

  Jean-Pierre Riche est Président de Altran Espagne et ingénieur de formation, expert en économies d'énergie. Avant de rejoindre Altran Espagne, il a exercé diverses fonctions au Groupe Usinor Sacilor (maintenant Mittal Steel).

Aucun commentaire à «FACEEA, ou comment agir tout de suite sur l’efficacité énergétique de nos PME»

Laisser un commentaire

* Champs requis