Coronavirus : une nouvelle mission pour les fonctionnaires des impôts

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 1 avril 2020 à 10h37
Fonctionnaires Impots Changent Mission
1.500 €Pour bénéficier des 1500 euros, il faut au moins avoir perdu 1500 euros de chiffre d'affaires.

Avec la crise que nous traversons, tout le monde est obligé de s’adapter, parfois, en profondeur. C’est le cas des fonctionnaires des impôts, dont la mission vient tout simplement de changer du tout au tout.

Une aide distribuée par les fonctionnaires des impôts

Jusqu’ici chargés principalement de collecter l’impôt, et de contrôler pour empêcher les fraudes, les voici missionnés pour distribuer les aides publiques. C’est le cas de l’aide d’urgence de 1.500 euros accordée aux petites entreprises, aux indépendants, et aux micro-entrepreneurs.

Dès aujourd’hui, vous pouvez aller la réclamer, si vous êtes concerné, sur impot.gouv.fr. Il suffit de donner le montant de son chiffre d’affaires 2018 ou 2019, et de remplir une déclaration sur l’honneur, pour y avoir droit.

Les contrôles fiscaux suspendus

Attention, 1.500 euros est évidemment un maximum, si votre chiffre d’affaires mensuel l’excède. Et comme les fonctionnaires des impôts sont, comme les autres, en grande partie confinés chez eux, et qu’ils ne peuvent pas tous télétravailler, il a fallu renoncer à certaines missions qui leur incombent en temps normal.

Terminés les contrôles fiscaux. Les procédures de recouvrement forcé aussi sont suspendues. Quant à la déclaration de revenus, il se pourrait aussi que les dates limites pour les corriger soient repoussées de plusieurs semaines.

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis