Rapport de la Cour des Comptes : des réformes courageuses s’imposent !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Denis Payre Publié le 18 juin 2014 à 7h37

Le dernier rapport de la Cour des Comptes publié mardi 17 juin confirme l'urgence de la situation que dénonce Nous Citoyens depuis sa création. Sans vision globale ni réforme radicale dans la durée, la situation de notre pays va continuer à se dégrader, contrairement à ce que promet le gouvernement.

Depuis plus de quarante ans, la France décline en particulier à cause d'une dépense publique hors de contrôle, et ceci va en s'accélérant. L'écart avec nos voisins européens se creuse chaque jour davantage. La politique conduite par le Président François Hollande, à l'image de celle de ses prédécesseurs, alterne entre atermoiements, annonces non suivies d'effets et mesures ponctuelles. En début d'année, il parle d'un pacte de compétitivité, et dernièrement d'une réforme territoriale se limitant de fait à réduire le nombre de régions sans se préoccuper des autres collectivités locales où sont les principaux enjeux financiers et sans détail sur les économies attendues au niveau des régions. Ce n'est pas ainsi que l'on reconstruira la confiance collective, ni enclenchera le rebond, car, pour cela, une transformation globale et profonde est requise.

Nous Citoyens proposera dans les jours qui viennent sa vision pour un chemin vers le renouveau soutenue par une approche systémique, s'attaquant à une refondation globale de la France et à une réduction très importante du niveau des dépenses publiques. Ces mesures permettront de retrouver des marges de manœuvre : pour les entreprises qui sont seules à créer des emplois durables, mais aussi pour garantir la pérennité de notre modèle social.

Elle reposera sur quatre principes : simplicité et cohérence, souplesse et rapidité, un management public moderne, un couplage entre plus de décentralisation et de contrôle.

Articulée dans un plan d'ensemble, elle proposera aux Français des actions concrètes et courageuses portant sur trois axes majeurs :

  • Un État fort, stratège et performant, dont le poids des prélèvements se situe dans la moyenne européenne, donc des économies nettes significatives en matière de dépense publique (quand le gouvernement prévoit des baisses de la hausse prévue !)
  • Une organisation territoriale efficace et responsable, avec trois niveaux de collectivités contre cinq aujourd'hui
  • Une transformation progressive et pilotée, qui repose sur les meilleures pratiques en matière de transformation des organisations.
Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Denis Payre est le fondateur de Business Objects, l'un des leader mondiaux de la gestion des bases de données racheté par l'allemand SAP. Il est également le fondateur de la messagerie Kiala, et co-fondateur de Croissance Plus dont il a aussi été président.

Laisser un commentaire

* Champs requis