Carburants : le litre à 1,9 euro, sur autoroute, ce n’est pas rare

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 11 février 2022 à 9h01
Autoroute Vacances
2%Le 1er février 2022, les tarifs des péages ont augmenté de 2% en moyenne.

Les automobilistes qui voyagent beaucoup, ou qui ont simplement fait attention à la différence de prix qui existe entre les stations-services sur l’autoroute et en dehors, le savent : les prix à la pompe sont bien différents. Sur autoroute, c’est beaucoup plus cher… mais avec la hausse des prix des carburants, ça explose à des niveaux plus qu’inattendus.

Bientôt 2 euros le litre sur autoroute ?

Une station-service de Paris, iconique car elle affiche souvent les prix les plus chers de France, a déjà dépassé les 2 euros le litre de carburant… mais elle ne concerne pas un grand nombre de clients. Ce n’est pas le cas pour les stations-services des autoroutes, surtout à quelques semaines des vacances d’hiver qui commencent et qui vont conduire au traditionnel exode de la ville vers la campagne et, surtout, la montagne.

Or, selon Le Parisien, les automobilistes vont devoir composer avec des prix à la pompe très élevés, sur les autoroutes de France. Désormais, il n’est pas rare de voir des prix supérieurs à 1,9 euro… même s’ils semblerait que la barre des 2 euros, symbolique et psychologique, n’ait pas encre été franchie.

15 à 20 centimes de différence sur les autoroutes

Dans son article du 11 février 2022, Le Parisien montre les différences de prix entre les stations en-dehors et sur les autoroutes, un peu partout en France. Et la différence est notable : entre Nancy et Dijon, par exemple, alors que la station-service du Intermarché affiche 1,689 euro le litre pour le diesel, la station-service de l’autoroute toute proche affiche 1,879 euro. Une différence de 19 centimes d’euro le litre qui n’est pas une exception.

Cela peut être même plus : à Montélimar, le prix de l’essence SP95 E10 est 31 centimes d’euro plus chère sur l’autoroute qu’en dehors, tandis que l’essence SP-98 affiche, sur autoroute, 1,999 euro le litre… 21 centimes d’euro de plus qu’au-dehors de l’autoroute.

Coût d’exploitation mais marges élevées

Interrogé par le journal, Guillaume Hérent, directeur général délégué d’APRR, explique cette différence par des coûts de fonctionnement plus élevés pour les stations-service d’autoroute : elles sont ouvertes 24h/24 et proposent également d’autres services comme des toilettes gratuites ou une supérette voire un bar. Néanmoins, il confirme : « certains s’assurent une marge importante. Nous avons maintes fois tenté de les convaincre de les diminuer sans y parvenir ».

En attendant, les automobilistes trinquent : sur un trajet, le surcoût de devoir prendre de l’essence sur l’autoroute peut atteindre plus de 10 euros, auquel s’ajoutent tous les autres frais, notamment les péages (qui ont augmenté de 2% le 1er février 2022).

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Carburants : le litre à 1,9 euro, sur autoroute, ce n’est pas rare»

Laisser un commentaire

* Champs requis