Après les cow-boys, les roboys… et c’est moins glamour !!

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Charles Sannat Modifié le 31 mai 2016 à 13h46
Cowboy Fin Robot Politique Economie Destruction Emplois
50%Les robots pourraient conduire au chômage 50 % de la population mondiale.

Avant nous avions des cow-boys, littéralement les garçons-vachers comme nous le dirions en bon français ! Ils avaient des « Winchester » à levier sous-garde et les cartouches en bandoulière, c’était des hommes, des vrais, des virils, ils faisaient le coup de poing dans les bars, draguaient les « dames » et fumaient (des Marlboro pour la pub) comme des pompiers !

Bref, accessoirement ils se ruaient vers l’Ouest et s’occupaient des vaches à travers les vastes étendues du Nouveau Monde et de ses promesses de richesse et de liberté.

Avez-vous remarqué comme les westerns de notre enfance et la « mythologie » qu’ils véhiculaient ont disparu ? Il n’y a plus de héros, il n’y a plus « d’homme », il n’y a plus de « fumeur », les westerns qui ont bercé notre enfance sont devenus tellement politiquement incorrects, tellement anti-LGBT qu’ils ne sont même plus diffusés.

La mort du « petit cow-boy »!

Mais le western et le cow-boys, c’est fini, maintenant c’est le roboy !!

Comme vous pourrez le voir sur cette vidéo, les robots cow-boys, qui sont capables de s’occuper du bétail, sont devenus une réalité, mais ce n’est pas tout : il y a aussi tous ces robots agriculteurs qui vont finir par remplacer ce qui nous reste d’ouvriers agricoles y compris les saisonniers.

Malgré tous ces articles ou vidéos que je peux relayer sur les progrès absolument saisissants de la robotique, rien, il ne se passe rien.

Aucune prise de conscience au niveau national, l’Éducation nationale pense les choses soit sous forme d’endoctrinement idéologique, soit comme au siècle passé. Les entreprises se taisent alors qu’elles savent qu’elles remplaceront le maximum de monde par des robots et c’est logique. Les dénégations politiquement correctes ou purement marketing sont du vent ! Bien sûr que tous ces robots détruisent l’emploi des gens et pour faire des robots, nous aurons d’autres robots, et nous avons besoin de beaucoup moins de monde pour fabriquer les robots que les emplois qu’ils détruisent.
Lorsque vous voyez les progrès de cette robotique agricole et que vous mettez cela en relation avec les achats de terres agricoles par de grandes firmes, vous pouvez en arriver à penser qu’au bout du compte, il n’y aura plus d’agriculteurs mais une industrie intensive entièrement robotisée.

En attendant, le gouvernement veut faire baisser le coût du travail et modifier le code du travail.

C’est de la pensée ligne Maginot, c’est croire qu’en 39 on refera la même guerre de tranchées qu’en 14.

C’est croire que rien n’a changé, mais c’est faux. Totalement faux.

La bataille de l’emploi est définitivement perdue et celle de la misère est bien mal engagée sans un immense sursaut national.

Alors c’est la mort définitive de John Wayne et je me sens déjà vieux, très vieux.

En attendant, mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.