Crédits immobiliers : ça continue de baisser (et les Français en profitent)

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 4 mai 2016 à 6h55

Les projets immobiliers des Français n'ont jamais été autant proches de se réaliser qu'en ce mois d'avril 2016. Grâce à la politique des taux très bas de la BCE, les taux négatifs de cette dernière et les nouvelles aides du gouvernement comme le PTZ (Prêt à Taux Zéro) pour les primo-accédants, emprunter de l'argent n'a jamais été aussi bon marché. En avril 2016, en effet, les taux baissent de nouveau.

1,81 % d'intérêts pour un crédit immo, qui dit mieux ?

La baisse des taux a commencé en octobre 2015 et a permis au marché de reprendre des couleurs. La situation, pour les emprunteurs, s'embellit encore avec, en avril 2016, des taux qui chutent à un niveau jamais vu : en moyenne, en France, un crédit coûte 1,81 %. En janvier 2016 ce mlême crédit coûtait 2,15 %. La tendance s'accélère.

Selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA, l'endettement moyen des Français est aujourd'hui de 1,61 % sur 15 ans, 1,87 % sur 20 ans et 2,20 % sur 25 ans... un niveau que la France n'a jamais connu. Les taux étaient déjà tombés en dessous des niveaux de l'après-guerre en ce début d'année 2016 mais cette nouvelle chute établit un nouveau record.

Emprunter plus et plus longtemps

Ce changement dans les taux a entraîné une modification radicale du panorama des crédits selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA : les Français empruntent plus et plus longtemps. Le niveau actuel des crédits a en effet permis, à profil égal, de gagner quelques 21 000 euros sur un crédit de 250 000 euros sur 25 ans (par rapport à janvier 2016).

Ce gain de budget pour le projet immobilier des ménages conduit les Français à s'endetter plus longtemps : 55,9 % des crédits sont désormais d'une durée de plus de 20 ans alors qu'ils étaient moins de la moitié de cette même durée en 2013. Inversement, le nombre de crédits ne durant que 15 ans a baissé.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio